BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter Buddhaline

Même rubrique

Pourquoi le Bouddhisme ? - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Qui est votre maitre ? - Kobun Chino Roshi
Promets moi - Thich Nhat Hanh
« Mes trois engagements de vie. » - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Le Bouddhisme au quotidien - Gueshe Thupten Tenpa
Notre état naturel, c’est le bonheur - Chokyi Nyima Rimpoche
Les sept caractéristiques d’une personne du Dharma - Chögyam Trungpa Rinpoche
Autres textes
Danses sacrées du Tibet : Le Tcham - Via Découvertes
Nos leçons d’humanité - Anne Brigitte Kern
Le sourire du Bouddha - Martin Evans
Nouvelle économie : Entre start-up et économie solidaire - Philippe Merlant
Pouvons-nous guérir par la méditation - Tulkou Thondoup Rinpotché
Je suis fière que vous ayez sacrifié votre vie pour notre patrie, le Tibet… - Takho
Découverte du Bouddhisme - Comment Méditer ? - Lama Zopa Rinpoché
Matthieu Ricard

De la transformation personnelle au changement sociétal par Matthieu Ricard
De la transformation personnelle au changement sociétal par Matthieu Ricard
Empreinte écologique par Matthieu Ricard , Espace Matthieu Ricard
Entraîner l’humanité vers l’avant par Matthieu Ricard
Etre disciple, rencontre avec Matthieu Ricard par Matthieu Ricard
Gérer le stress et l’anxiété par Matthieu Ricard
Introduction à la pratique et au symbolisme du mandala dans le bouddhisme tibétain par Matthieu Ricard

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Enseignements


De l’abandon

Par Matthieu Ricard

Jeudi 11 mars 2010

Il est bon d’abandonner le plus vite possible le superflu, le vain et l’inutile, et de ne pas y rester attaché par la force de l’habitude. Si je fais une randonnée en montagne, et qu’à mi-chemin je découvre que mon sac à dos est à moitié rempli de provisions et à moitié de cailloux, je me débarrasserai bien sûr avec joie de ces derniers.
De même, dans l’existence, il y a nombre de préoccupations qui ne contribuent en aucune façon à notre bonheur véritable. Alors pourquoi ne pas abandonner ces causes de tourments ?

En revanche il ne faut, à aucun prix, abandonner la poursuite de ce qui en vaut vraiment la peine : la transformation de soi en vue d’accroître le bien-être des autres et de remédier à leurs souffrance.

Quant au sentiment d’être abandonné par autrui, c’est une expérience pénible certes mais, ô combien, inutile. Qu’est-ce qui est abandonné ? Notre être profond ou le sentiment exacerbé de l’importance de soi ? Comment la nature fondamentale de la pleine conscience, cette présence éveillée libre de constructions mentales, pourrait-elle être abandonnée par quelqu’un d’autre ? Nous pouvons tout au plus l’oublier nous-mêmes.

Si l’on contemple la nature de la pleine conscience et du moment présent, nous ne sommes pas ce « moi » qui souffre de l’abandon. Nous ne sommes pas davantage la souffrance que nous ressentons. La paix intérieure liée à la présence éveillée de la pleine conscience ne peut être affectée par ces fabrications de l’esprit.



Le site de Matthieu Ricard
Ses photos, publications, blog ...
http://www.matthieuricard.org

Dilgo Khyentsé Fellowship
La fondation Dilgo Khyentsé Fellowship est dédiée à la poursuite et au développement des activités de Dilgo Khyentsé Rinpoché.
http://www.shechen.org/

KARUNA
L’Association KARUNA a été créée, en France pour accompagner les programmes humanitaires de Matthieu Ricard
http://www.karuna-shechen.org






Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling