BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter


 
Conférences
Découverte
Enseignements
Entretiens
Essais
Portraits
Pratique
Textes racine

Espaces
Dalaï-Lama
Responsabilité Universelle
Kalachakra
Village des Pruniers
Théravada
Matthieu Ricard
Sofia Stril-Rever
Namgyal Archives
Enfants du Tibet
Soignants bouddhistes
Pratique de la méditation

Articles
Spiritualité
Art de vivre
Société
Annuaire de sites
Bouddhisme général
Théravada
Mahayana/Zen
Vajrayana
Spiritualité
Art de vivre
Société

Participer
Forum
Newsletter
Partenaires
 



Renoncer aux causes de la souffrance
par Sa Sainteté le Dalaï Lama

Le vrai pratiquant du Dharma renonce avec courage et en parfaite connaissance de cause. Dans le mantra du Bouddha « om moûni moûni mahamoûniyé swaha », moûni signifie « celui qui est capable et a confiance en ses moyens ». C’est avec une telle attitude qu’on doit renoncer au cycle de la souffrance.

Empreinte écologique
par Espace Matthieu Ricard, Matthieu Ricard

Il faut agir mais il ne suffit pas d’économiser en se contentant d’isoler mieux les habitations, d’utiliser de l’énergie d’origine solaire ou géothermique, de se servir d’appareils qui consomment moins d’électricité, etc. [...] Il faut donc non seulement économiser l’énergie, mais aussi vivre plus sobrement, et cesser d’associer sobriété et insatisfaction.

Le doute
par Ajahn Thiradhammo

Le principal moyen de résoudre le doute est d’étudier la nature même du doute et, pour commencer, identifier la forme de doute dont il s’agit. [...] Si nous ne sommes pas complètement paralysés ou prisonniers d’un désespoir débilitant, considérer ce qui est sain ou bénéfique peut être un moyen de commencer à sortir de ce dilemme. Même si notre doute n’est pas complètement résolu, faire un pas dans une direction irréprochable peut nous donner une nouvelle perspective.

Le merveilleux chemin des difficultés
par P. Chodron et J. Kornfield

Une chose, c’est que nous avons du mal à nous rapprocher des autres parce que nous ne faisons pas confiance à notre coeur. Nous ne croyons pas que notre coeur a la capacité de s’ouvrir aux chagrins aussi bien qu’à la beauté du monde. Nous avons souvent été blessés, et en chemin nous avons appris que nous ne pouvons pas supporter le monde.

 

ABONNEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER

.
Actualité

Toutes les actualités


Sélection de sites (27/01/19)
Sélections passées




Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling