BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter CD - Le chant des Dakinis

Attention
L’univers dans un grain de poussière - Thich Nhat Hanh
L’attention aux choses ordinaires - Ajahn Sumedho
L’attention - Ajahn Chah
Faire ses courses avec l’attitude juste - Lama Zopa Rinpoché
Comprendre le fonctionnement de son esprit - Lama Thubten Yeshe
Les trois entraînements - Rév. Thich Tri Lai
L’établissement de l’attention. Signification, méthode et but - Vénérable Nyanaponika Maha Thera
Thich Nhat Hanh
Je ne cesse de naître - Thich Nhat Hanh
Notre véritable héritage - Thich Nhat Hanh
L’art de se guérir - Thich Nhat Hanh
L ’ homme n’est pas notre ennemi - Thich Nhat Hanh
Pour Nourrir Notre Joie - Thich Nhat Hanh
La Sangha - Thich Nhat Hanh
L’enseignement sur la meilleure façon de vivre seul - Thich Nhat Hanh
Village des Pruniers
Embrasser sa colère - Thich Nhat Hanh
Respire, tu es vivant ... - Thich Nhat Hanh
L’art de maîtriser une tempête - Thich Nhat Hanh
Inter-être ou l’interdépendance de tous les phénonèmes - Thich Nhat Hanh
Rencontre au Village des Pruniers - Marc Puissant
Soeur Gina, abbesse au Village des Pruniers - Jean-Pierre et Rachel Cartier
Discours de Berkeley donné par Thich Nhat Hanh , le 13 septembre - Thich Nhat Hanh
Même rubrique

J’ai eu beaucoup de chance d’avoir rencontré de nombreux maîtres tibétains - Tulku Pema Wangyal Rinpotche
Investir dans la jeunesse et les générations futures -
Comment transformer les peurs - Thich Nhat Hanh
En Occident, nous n’avons pas le temps parce que nous le perdons - Sogyal Rinpoché
Attaque contre la terreur - Thich Nhat Hanh
Vertu et Réalité - Lama Zopa Rinpoché
Samatha et Vipassana - Lama Seunam Ouangmo
Autres textes
Énergie en montagne : la voie solaire - Denis Blamont
Le sourire du Bouddha - Martin Evans
Les derniers instants de la vie - Association Semdrel
Shambhala, la voie du guerrier - Patrice Cayla
Francisco Varela, passeur entre science et Dharma - Sofia Stril-Rever
Calmer paroles et pensées - Maître Sheng-Yen
La fasciathérapie et la méthode Danis Bois - Alexandre Koehler
Village des pruniers

Rapport du dialogue Israëlien - Palestiniens au Village des Pruniers cet été par Village des pruniers

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Enseignements


Un nouveau départ

Prendre un nouveau départ, c’est regarder profondément et honnêtement en nous-mêmes, dans nos actions passées, dans nos paroles et dans nos pensées et créer le renouveau en nous et dans nos relations avec les autres.

Par Village des pruniers

Un nouveau départ

Prendre un nouveau départ, c’est regarder profondément et honnêtement en nous-mêmes, dans nos actions passées, dans nos paroles et dans nos pensées et créer le renouveau en nous et dans nos relations avec les autres. Au Village des Pruniers, nous faisons un nouveau départ avec toute la communauté deux fois par mois (et individuellement, aussi souvent que nous le souhaitons). Nous faisons un nouveau départ pour rendre notre esprit plus clair et préserver la fraîcheur de notre pratique. Quand une difficulté survient dans nos relations avec un membre de la Sangha, si l’un d’entre nous se sent blessé ou éprouve de la colère, nous savons que c’est le moment de faire un nouveau départ. Nous allons décrire la cérémonie telle qu’elle est pratiquée ici de façon formelle. Une personne prend la parole et n’est pas interrompue pendant le temps de son intervention. les autres participants pratiquent l’écoute profonde et suivent leur respiration.

1ère partie : l’arrosage des fleurs. C’est une occasion pour vous d’exprimer ce que vous aimez dans l’autre personne. Vous pouvez donner des exemples de ce que cette personne a dit ou fait et que vous avez apprécié. Cela met en lumière ce qu’il y a de solide, de beau en elle et cela renforce ses qualités positives.{{}}

2ième partie : aborder les regrets. Vous avez la possibilité de demander pardon à propos de vos actions, de vos paroles ou de vos pensées que vous trouvez maladroites à posteriori.{{}}

3ième partie : exprimer une souffrance. Peut-être vous sentez vous blessé par ce que vous a dit ou fait un autre membre de la Sangha. Vous ne pourrez exprimer cette souffrance qu’après avoir arrosé les fleurs de cette personne en citant au moins deux qualités positives que vous avez observées en elle. Vous pouvez également aborder ce sujet seul à seul avec cette personne ou en demandant de l’aide à une troisième personne que vous respectez mutuellement et en qui vous avez confiance.{{}}

4ième partie : partager une difficulté tenace et demander le soutien de la communauté. Avec le temps, nous rencontrons tous des difficultés. ... des douleurs du passé qui remontent brutalement à la surface. Quand nous exprimons nos difficultés devant les autres, nous permettons aux personnes assises autour de nous de mieux nous comprendre et de nous apporter ainsi le soutien dont nous avons vraiment besoin.{{}}

La pratique du renouveau nous aide à développer notre capacité à parler avec amabilité et à écouter avec compassion. Le renouveau est une pratique qui nous permet de reconnaître et d’apprécier les éléments positifs à l’intérieur de notre Sangha. Par exemple, vous pouvez remarquer que vos compagnons de chambre vous font partager généreusement leur vision profonde ou qu’un autre ami prend soin des plantes. Reconnaître les traits de caractère positifs des autres nous permet aussi de mieux voir les nôtres.

En plus de ces éléments positifs, nous avons tous des faiblesses, comme la tendance à se mettre en colère ou à être victime de perceptions erronées. Quand nous pratiquons "l’arrosage des fleurs", nous favorisons le développement des qualités de l’autre personne tout en affaiblissant ses difficultés. Quand nous "arrosons" mutuellement nos fleurs avec l’amour bienveillant et la compassion, nous enlevons de l’énergie à la colère, à l’avidité et à la souffrance. Nous pouvons pratiquer le renouveau chaque jour en exprimant notre reconnaissance à nos compagnons ou en nous excusant sans délai si nous avons dit ou fait quelque chose qui les a heurtés. Nous pouvons de même leur faire savoir poliment quand quelque chose nous a blessés. La vitalité et le bonheur de la Sangha tout entière dépendent de l’harmonie, de la paix et la joie qui existent entre chacun de nous.

Extrait du livret "Pour Nourrir Notre Joie ...", un guide pour les pratiques et les activités (de Pleine Conscience) rédigé par les moines et les moniales du Village des Pruniers

Le livret se trouve en version intégrale sur le site du CML de Montréal

http://mpcmontreal.homestead.com/files/index.html

Village des Pruniers, Le Pey, Thénac 24240 Sigoulès, France.

http://plumvillage.org

Février 2001

Village des Pruniers
Le Pey, Thénac 24240 Sigoulès, France


http://plumvillage.org





Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling