BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter CD - Le chant des Dakinis

Même rubrique

Tibet, reconstruire, préserver, partager... - Matthieu Ricard
Entre Tibet et Népal, en hiver le passage de la frontière - Takho
Pour ne pas entrer dans le XXIè siècle sans le Tibet - Groupe d’information sur le Tibet
L’école des larmes - Takho
De coeur à coeur avec Jetsun Pema - Sofia Stril-Rever
Aller à Lhassa, oui, mais certainement pas en otage de la Chine - Sofia Stril-Rever
De coeur à coeur avec soeur Emmanuelle - Sofia Stril-Rever
Autres textes
Never give up - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Le combat philosophique pour la paix - Robert Misrahi
Une interview du philosophe André Comte-Sponville menée par Djénane Kareh Tager - Djénane Kareh Tager
Gérer le stress et l’anxiété - Matthieu Ricard
Ma mère, une femme de compassion - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Dilgo Khyentsé Rinpotché, une montagne immuable - Sofia Stril-Rever
Le bouddhisme "engagé" selon Maître Thich Nhat Hanh - Vincent Bardet
Eric

Enseignement sur "Le Trésor comblant les souhaits" avec Khentchèn Péma Shérab (6 -22 mai) par Eric
Retraite d’été avec Jigmé Khyentsé Rinpotché, Péma Wangyal Rinpotché, Tsawa Rinam Rinpotché (18-25 juillet) par Eric
Retraite de Sangye Menla (5 - 8 nov.) par Eric
Retraite de Shamatha de guérison guidée par Phakyab Rinpoche (7 - 13 nov.) par Eric
Yoga Tibétain du Rêve & du Sommeil avec Geshe Lhundup Gyaltsen (15-16 oct.) par Eric
12ème édition de la Journée du Bouddhisme (21 mai) par Eric
13ème Festival Culturel du Tibet et des Peuples de l’Himalaya (15 - 16 juin) par Eric

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Intégration > Société > Tibet


Un musée pour l’avenir

Créé en avril 2000, le Musée du peuple tibétain qui se fait aussi appeler de manière significative et expressive Musée du génocide de Dharamsala est le résultat émouvant du travail et de la collaboration d’une équipe mais aussi et surtout de tout un peuple.

Par Eric

Créé en avril 2000, le Musée du peuple tibétain qui se fait aussi appeler de manière significative et expressive Musée du génocide de Dharamsala est le résultat émouvant du travail et de la collaboration d’une équipe mais aussi et surtout de tout un peuple. image 120 x 120

L’idée est inspirée de Tempa Tsering, secrétaire général de Département d’information. C’est celle de transmettre aux générations actuelles et futures un aperçu du génocide qui a eu lieu et qui continue d’être perpétré au Tibet en racontant l’histoire simplement, à travers les témoignages de 11 représentants du peuple tibétain en exile. C’est aussi la volonté de permettre aux jeunes qui n’ont jamais connu le Tibet de retrouver leurs racines à travers les images de femmes et d’hommes en costume traditionnels de toutes les régions du Tibet. image 445 x 148

Ce sont ainsi 11 tableaux, tranches de vie, témoignages qui vont éclairer une période de l’histoire du Tibet. Ceux-ci présentent le Tibet avant l’invasion des Chinois, l’invasion, la résistance et la destruction du Tibet qui a suivie, les violations des droits de l’homme, la destruction du patrimoine culturel et la sinisation du peuple tibétain, la fuite hors du Tibet, l’exile et la situation actuelle.

image 413 x 261

Le musée propose aussi un mémorial en souvenir des 1,2 millions de tibétains morts suite à l’invasion du Tibet par la Chine ainsi qu’un espace de témoignage où chacun peut donner les noms des personnes de la famille ou d’amis morts pendant l’occupation.

L’entreprise a été fastidieuse vu l’ampleur des archives récoltées. Sans moyen mais avec l’appui des amis du Tibet d’Israël, le coordinateur du projet Michael Ginguld et l’archiviste photographique Tsering Choedon ont collecté plus de 25 000 photos qu’il a fallu répertorier, classer, inventorier et trier.

image 305 x 204

Au final, 250 photos ont été choisies par les 11 représentants qui les ont commentées et annotées. Vous trouverez ces textes sur leur site Internet (http://www.thetibetmuseum.org), mais la visite du musée reste essentielle pour bénéficier de la magie de l’endroit, à deux pas du Monastère de Namgyal et de la résidence de Sa Sainteté le Dalaï Lama

Sa Sainteté nous invite par ailleurs à nous souvenir pour ne pas oublier, pour ne pas reproduire, pour rappeler que le Tibet continue à être occupé par les Chinois et que ces mêmes tibétains maintiennent fermement leur volonté de retrouver leur indépendance. Mais c’est aussi un message d’amour et de compassion car celui ci ouvre la porte au pardon et à la réconciliation. Sa Sainteté clôt en effet la visite par un appel à soutenir le Tibet et le peuple tibétain afin de promouvoir un espace et un environnement de paix concrétisés par un espace démilitarisé.

Demain, l’équipe dirigeant le musée veut partager avec les/aux enfants du Tibet et du monde entier le message inscrit dans les photos et dans les textes proposés. Des expositions sont prévues ainsi qu’un encore très long travail d’archivage de photos et de témoignages. Ceux-ci étant effectué auprès des vieilles personnes, dernier témoin de cette histoire.

Les besoins sont donc là, moyen financier pour payer de nouveaux bâtiments, du matériel informatique et photographique, et du personnel.

Si vous désirez aider, matériellement, financièrement ou humainement, contactez

Demton Khang

Department of Information & International Relations, CTA

Dharamsala 176215

(H.P.), India

Tel. : +91-1892-22510, 22457

Fax : +91-1892-24957

Email : tncdc@diir.gov.tibet.net

Url : http://www.thetibetmuseum.org

janvier 2001






Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling