BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter Buddhaline

Pratique de la méditation
Entraînement aux Dix Merveilleux Mouvements à la Pleine Conscience - Thich Nhat Hanh
La pleine conscience à l’aube de la COP 21 : notre santé et la santé de la planète en inter-relation - Guylène Deligny
La méditation bouddhique - Lama Thubten Yeshe
Pratique de la méditation -
La méditation bouddhique, une voie vers la libération de l’esprit - Dr Trinh Dinh Hy
Méditation et non méditation - Yongey Mingyour Rinpoché
Vivre ensemble à Menla Ling -
Même rubrique

Touche : Relaxation - Jean Pelissier
Les Cinq Entraînements - Thich Nhat Hanh
Cd Dakinis – SometimeStudio -
La méditation de l’étreinte - Thich Nhat Hanh
Il n’y a rien à faire pour la recherche du bonheur - Lama Guendune Rinpoché
Amaravati : le premier monastère de forêt en Occident - Michel Henri Dufour
Meditation Teachings - Amaravati Publications
Autres textes
Le principe yin-yang : il figure les deux grandes forces de l’univers : clair-obscur, négatif-positif, mâle-femelle - Daojida
Deux aspects du sentiment religieux - Alain Bavelier
L’oeil divin, ou ce que voit le Bouddha - Michel Henri Dufour
Kalachakra : Un Mandala pour la Paix -
La Mort selon les bouddhistes - Tich Thien Châu
Partager ce qu’on ressent ici et maintenant - Suzuki Roshi
Comment cultiver la Voie - Mazu
Jean-Marc Tenryu Bazy

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Pratique


Sutra du Kesa

Par Jean-Marc Tenryu Bazy

Tous nos tissus, physiques et psychiques, sans début ni fin,
Qui traversent des myriades d’états depuis des temps sans commencement,
Mais parfois rejetés, piétinés, blessés, déchirés.
Loques ruminées par les bœufs - obsessions,
Loques rongées par les rats – rancunes,
Loques calcinées par nos passions – brûlures,
Loques souillées par le sang des naissances et des morts.
Mais, dans la pratique profonde, accueillie sans commentaire ni jugement,
Indifférente à ses propres tourments, mais sensible aux tourments d’autrui,
S’opère le détachement des incrustations,
La teinture, imprégnation d’harmonie entre tous les êtres,
Et dans la pratique d’attention profonde à chaque instant, la couture des divisions séparées.
Surgit ainsi le Kesa aux mérites infinis, vêtement de libération,
Que nous portons au plus haut de notre être,
Et avec lui, l’enseignement de l’ouverture des yeux et du cœur sur la réalité,
Pour sauver tous les êtres.

De Jean-Marc Tenryu Bazy, Maître zen à Pierre Châtel, juin 2014



Dōgen Sangha Martinique
Dojo zen sōtō de Fort de France


www.dogensangha-martinique.org





Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling