BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter CD - Le chant des Dakinis

Même rubrique

L’attention - Ajahn Chah
La méditation - Gueshe Thupten Tenpa
La pratique - Dilgo Kyentsé Rinpoché
Violence et non-violence - Dr Trinh Dinh Hy
Pour Nourrir Notre Joie - Thich Nhat Hanh
Le Non-Soi - Ajahn Chah
Voir les choses telles qu’elles sont réellement - Ajahn Chah
Autres textes
Following the Path -
URGENCE TIBET : RENCONTRES AVEC SAMDHONG RINPOCHE -
Audace et Compassion - Dilgo Kyentsé Rinpoché
Silence et parole dans la méditation ou silence dans la mystique chrétienne - Père Chevallier
Toucher terre : l’approche corporelle dans la relaxation naturelle - Marc Marciszewer
Les quatre étapes de la relation entre le mentor et l’apprenti -
Shōji - Naître et mourir - Maître Dogen

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Enseignements


Paix intérieure

La plupart d’entre nous pourrions atteindre la paix intérieure à travers la méditation assise ou marchée, avec des pratiques usuelles variées : pleine conscience ou attention juste, yoga, shamatha, zazen, kinhin.

Certaines personnes pourraient atteindre la paix intérieure en récitant des mantras des milliers de fois.
L’esprit est intrinsèquement pur, tranquille et clair.
Trop souvent il semble confus, agité et obscurci.
Méditer c’est entraîner l’esprit, et c’est également entraîner la parole et le corps.
La paix de l’esprit implique le silence de l’esprit, de la parole et du corps.
C’est à l’intérieur de ce silence que nous contemplons nos motivations et nos intentions réelles pour nous changer et changer le monde.

La méditation nous permet d’atteindre la tranquillité de l’esprit, les progrès sont illustrés par les neuf étapes du chemin de l’éléphant ou les dix images du dressage du buffle.
Plus nous méditons de façon intensive et régulière, plus nous diminuons les peurs et plus nous cultivons la confiance en soi.
Nous diminuons aussi petit à petit les doutes et nous pouvons regagner l’estime de soi qui est liée à l’intégrité de notre image de soi.
La tranquillité de l’esprit est le bon antidote contre l’agitation, le pessimisme, la confusion, l’impuissance et le ressentiment.

Beaucoup d’études scientifiques ont montré les bénéfices de la méditation, en explorant les effets psychologiques et physiologiques.
Quelques études observent directement la physiologie cérébrale et l’activité neuronale chez les méditants, pendant l’acte de méditation lui-même, ou avant et après la pratique de méditation, ce qui a permis d’établir des liens entre la pratique méditative et des changements de la structure ou le fonctionnement du cerveau.

Association Paix et Responsabilité Universelle, sans but lucratif loi 1901
Khoa Nguyen, président fondateur
Sofia Stril-Rever, co-présidente fondatrice et porte-parole
Site internet : www.responsabilite-universelle.org
Adresse mail : paix@responsabilite-universelle.org





Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling