BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter CD - Le chant des Dakinis

Pratique de la méditation
Conseils à un méditant découragé - Ajahn Chah
Les pré-requis de la pratique Ch’an - Hsu Yun
Les deux accès à la réalité ultime - Bodhidharma
La méditation - Gueshe Thupten Tenpa
Touche : Relaxation - Jean Pelissier
Comment Pratiquer : Trois manières de pratiquer. - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Méditation et non méditation - Yongey Mingyour Rinpoché
Même rubrique

Imaginez la vie sans attachement - Dzigar Kongtrul Rimpoche
Le Dharma du Bouddha : une voie de compréhension et de compassion - Lama Denys
Calmer paroles et pensées - Maître Sheng-Yen
Le Futur est disponible maintenant - Thich Nhat Hanh
Neurosciences et méditation - Matthieu Ricard
Apprendre à découvrir l’équilibre - Ajahn Chah
Le sourire du Bouddha - Martin Evans
Autres textes
Le Tibet se meurt -
La pureté en trois points - Pema Chödrön
Donne moi la sagesse - Père Benoit Billot
Le Shingon, bouddhisme tantrique du japon - Thierry Mollandin
Inter-être ou l’interdépendance de tous les phénonèmes - Thich Nhat Hanh
Il n’y a rien à faire pour la recherche du bonheur - Lama Guendune Rinpoché
Bouddhisme et engagement politique - Lama Thubten Yeshe
Kosho Uchiyama Roshi

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Enseignements


Ouvrir la main des pensées

Par Kosho Uchiyama Roshi

Ouvrir la main des pensées - Opening the Hand of Thought

J’ai dit que si vous vous asseyez et pensez pendant zazen, cela alors est « penser » et pas « être en zazen ». Est-ce que ça veut dire qu’aucune pensée ne devrait survenir pendant notre zazen ? Est-ce qu’un « bon » zazen c’est celui pendant lequel aucune pensée ne nous a traversé l’esprit ?

A ce point, nous devons clairement faire la distinction entre « courir après ses pensées et penser » et « idées ou pensées qui juste surviennent ». Si une pensée survient pendant zazen et que nous courons après , alors nous pensons et nous ne faisons pas zazen. Pourtant cela ne veut pas dire que nous faisons zazen seulement quand toutes les pensées ont complètement cessé. Comment comprendre cette contradiction ?

Imaginez qu’on place une grosse pierre près d’une personne qui fait zazen. Puisqu’une pierre n’est pas vivante, peu importe combien de temps elle va rester là, aucune pensée ne s’élèvera en elle.

Par contre, la personne, elle, est un être humain. Même si elle s’assoit aussi immobile que la pierre, on ne peut pas dire qu’aucune pensée ne va s’élever. Au contraire, même, si aucune pensée ne survenait, on ne pourrait pas dire qu’elle est vivante.

Bien sûr, la vérité de la vie n’a jamais signifié être aussi « sans vie » qu’une pierre. C’est pour cela que vouloir être sans pensée n’est pas l’état idéal lorsqu’on est assis en zazen. Il est tout à fait naturel que des pensées surviennent. Et pourtant si nous courons après, nous sommes en train de penser, et pas de faire zazen.

Alors quelle doit être notre attitude ? En bref, notre attitude en zazen vise à maintenir notre position de zazen avec notre chair et nos os, et avec notre esprit lâchant prise des pensées. Qu’est-ce que c’est lâcher prise des pensées ? Eh bien, quand nous pensons, nous pensons à quelque chose.

Penser à quelque chose signifie attraper quelque chose ; s’abstenir d’attraper signifie lâcher prise des pensées. Quand la pensée de quelque chose s’élève, aussi longtemps que la pensée n’attrape pas ce quelque chose, rien n’est formé.

Par ex. même si la pensée A (une fleur) apparaît, aussi longtemps qu’elle n’est pas suivie de la pensée B (est belle), aucune signification comme AB (une fleur est belle) ne se forme. Donc même si la pensée A survient en effet, du moment que la pensée ne continue pas, A s’élève avant la formation d’un sens – n’ayant pas de signification complète, elle va disparaître, emportée par le flot de la conscience qui se poursuit.

P.49-50 du livre Opening the Hands of Thought de Kosho Uchiyama Roshi trad. Joshin Sensei

http://larbredeleveil.org/daishin/bulletin/spip.php?article510

La Demeure Sans Limites


http://larbredeleveil.org/





Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling