BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter CD - Le chant des Dakinis

Même rubrique

The Four Noble Truths - Amaravati Publications
La relation à l’autre, dans le bouddhisme - Stephen Batchelor
L’esprit d’éveil et la vacuité - Yongey Mingyour Rinpoché
Kōmyōzō -Zanmai - La lumière spirituelle, trésor de Samadhi - Maître Koun Ejō
Oserais-je m’éveiller ? - Ajahn Sumedho
Faire ses courses avec l’attitude juste - Lama Zopa Rinpoché
Le manifeste de la responsabilité universelle -
Autres textes
Swami et psychanalyse - Jean-Claude Cartier
Embrasser sa colère - Thich Nhat Hanh
L’attitude mentale bouddhiste - Walpola Rahula
Violence et discrimination envers les femmes tibétaines - Jacques Peret
Comment transformer les peurs - Thich Nhat Hanh
Jeune : les règles diététiques de la médecine tibétaine - Dr Yeshi Donden
Le sublime échange du bonheur et de la souffrance - Dilgo Kyentsé Rinpoché
Maître Dogen

Faire voeu de n’agir que pour le bien de tous les êtres par Maître Dogen
Faut-il avoir un maître ? réponse de Maître Dôgen par Maître Dogen
Fukanzazengi - La Voie est foncièrement parfaite. Elle emplit tout par Maître Dogen
Genjō Kōan - L’existence comme expression de l’éveil par Maître Dogen
Hosso - Dharma - La réalité de tous les phénomènes par Maître Dogen
Immo - Ce qui est par Maître Dogen
L’obéissance (Rai Hai Tokuzi) par Maître Dogen

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Enseignements


Moment Propice

Par Maître Dogen

Bouddha disait : – Pour saisir le sens de la nature_bouddha, il faut juste voir les causes, les conditions et le moment propice. Quand vient le temps, elle apparaît (12) .

Dans la nature_bouddha, il n’est pas question d’un savoir, mais il est plutōt question d’une volonté, de pratiquer, de l’éprouver, de le prêcher, de l’oublier. La pratique, l’expérience, la prédication, l’oubli comme la compréhension juste ou la compréhension erronée, tout cela ne sont que les causes, les conditions et le moment propice. La manière de voir les causes, les conditions et le moment propice, c’est de les observer au moyen des causes et des conditions du moment. C’est juste voir avec les moyens d’un chasse-mouche et d’un bâton de pèlerin. La compréhension éclairée, l’aperception juste, l’éveil authentique ou non ne peuvent être perçus sous l’emprise des flux des passions ni au moyen d’une sagesse instable.

"Juste voir" n’a aucun rapport avec le sujet qui observe ou avec l’objet qui est observé comme il n’est nullement nécessaire de se référer aux notions de vision juste ou de vision erronée, c’est juste voir. Juste voir n’est ni une perception personnelle ni celle d’un autre, c’est au-delà de la notion de réflexion objective ou subjective. C’est voir au-delà des causes, des conditions et du moment propice. C’est la nature_bouddha dépouillée de tout contenu, alors bouddha est et la nature est.

Certaines personnes pensent — et c’est ainsi depuis toujours — que les causes, les conditions et le moment propice, concernent l’attente qu’il faut pour que nous vienne le moment adéquat ou que la nature_bouddha puisse apparaître. Ils prétendent que pratiquer dans cet état d’esprit suffirait pour que tout naturellement elle survienne au moment adéquat. S’ils se mettaient à étudier sous la responsabilité d’un Maître, à rechercher le Dharma ou encore à pratiquer avec détermination, elle ne se révélerait pas si ce n’était pas le moment adéquat. Les personnes avec un tel a priori espèrent que, tout leur tombe directement du ciel. Elles sont du même acabit que ces incroyants qui prétendent que tout est une question de chance ou que tout ce qui arrive est l’expression spontanée de la nature (13).

L’expression pour saisir le sens de nature_bouddha veut tout simplement dire « saisir le sens de la nature de bouddha dans l’ici et maintenant ». La formule voir les causes, les conditions et le moment propice veut dire « être au fait des causes et des conditions dans l’ici et maintenant ». Si vous voulez connaître ce qu’est la nature_bouddha, vous devez être au courant du fait qu’il s’agit des causes, des conditions et du moment propice.

Quand vient le temps insinue que le temps est venu et qu’il n’y a pas à en douter. S’il y a des instants de doute — laissez passer — pourvu qu’ils nous révèlent cette nature_bouddha. Sachez que l’expression quand vient le temps, veut tout simplement dire qu’elle se manifeste à chaque heure du jour et de la nuit (14) .

Quand vient, c’est comme si on disait que le temps est déjà arrivé. Passer son temps à attendre que le temps vienne ne fait pas apparaître pour autant la nature_bouddha (15). Ainsi, puisque le temps est venu, ce qui est, est la manifestation indéniable de nature_bouddha. En quelque sorte, il n’y a jamais eu de moment qui n’ait pas été le moment propice et la nature_bouddha n’a jamais cessé de se réactualiser en nous.


12 - Mahaparinirvana-sutra, section 28.

13 - Dōgen fait référence à une école du temps du Bouddha dirigée par un certain Pakudha Kaccayânâ qui considérait les phénomènes comme des productions spontanées indépendamment de causes et de conditions.

14 - En Chine, un jour est divisé en douze intervalles de deux heures (voir le texte d’Uji de Maître Dōgen, section 20 suivant les traductions).

15 Cette phrase peut avoir différentes interprétations. Si on considère que le temps arrive, ce n’est pas la NATURE DE BOUDDHA qui arrive ou encore si on attendait que le temps vienne dans le futur, alors la NATURE DE BOUDDHA n’apparaîtrait jamais.

Extrait de "BUSSHŌ
Ou la nature_boudha"
Par Maître Dōgen

Traduction anglaise de
Kosen Nishiyama

Traduit de l’anglais par
J.Y . Kakudō PIERRE GERARD

Boulli-Editions

Bousshō Shōbōgenzō
Ou la nature_bouddha

All Rights Reserved © First published in 2003
revised edition published in May 2006

Le code de la propriété intellectuelle interdit les
copies ou reproductions destinées à une utilisation
collective. Toute reproduction intégrale ou partielle
faite par quelque procédé que ce soit, sans le
consentement du SŌTŌZEN ASSOCIATION, est
illicite.

Publié par Boulli-Editions
Réalisé et conçu en Suisse - Genève

Centre Zen Soto de Genève
Zendo Sanjyo No Suikun Ji
Zendo du sermon sur la montagne
15 Quai du Cheval-Blanc
1227 Les Acacias GENEVE
Tel + 41 79 449 48 19


http://www.zengeneve.ch/





Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling