BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter CD - Le chant des Dakinis

Meditation
La Pleine Conscience de la respiration - Thich Nhat Hanh
Samatha et Vipassana - Lama Seunam Ouangmo
Découverte du Bouddhisme - Comment Méditer ? - Lama Zopa Rinpoché
Les 14 entraînements de l’Ordre de L’Inter-être - Thich Nhat Hanh
Méditation sur la respiration - Anapana-Sati
L’effort sans effort - Martine Batchelor
What Is Contemplation ? - Ajahn Chah
Même rubrique

La rencontre sereine avec la réalité - Thich Nhat Hanh
Les neuf étapes de Samatha - Déchoung Rinpotché
L’art de réciter les Mantras - Gyatrul Rinpotché
Méditation et retraite - Lama Denys
Meditation Teachings - Amaravati Publications
La vie est une opportunité pour la pratique - Ajahn Sucitto
Sutra du Kesa - Jean-Marc Tenryu Bazy
Autres textes
Comme un cours d’eau dormant - Ajahn Chah
Yoga bouddhique - Lama Shérab Namdreul
« Les gens ordinaires voient cette fleur comme s’ils étaient dans un rêve » - Nan Ch’üan
La patience - Kangyour Rinpoché
Gérer le stress et l’anxiété - Matthieu Ricard
Rebirth et Rebirth Thérapie : L’alpha et l’oméga de toute thérapie est de respirer à fond - Brigitte Rousillon
L’art de la méditation - Ajahn Thiradhammo
Centre Bouddhique International

Conte : L’arbre qui se comportait comme un chasseur par Centre Bouddhique International
Conte : Le Paon Dansant par Centre Bouddhique International
Conte : Les oiseaux sages et les oiseaux inconscients par Centre Bouddhique International

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Pratique


Méditation et pratique formelle

Par Centre Bouddhique International

Demeurant dans son style générale d’enseignement, les instructions sur la méditation d’Achaan Chah sont simple et naturelles. Habituellement, il demande simplement aux participants de s’asseoir, et d’être attentifs à leur rythme de respiration, ou de marcher et surveiller les mouvements du corps pendant la marche. Après un moment, il leur demande de commencer à examiner leur cœur et leur esprit dans les deux postures, à voir leurs nature et caractéristiques. Parfois c’est tout ce qui donne une instruction initiale.

Achaan Chah est attentif à ne pas laisser quelque méthode de pratique se confondre avec le Dhamma. Le Dhamma est ce qu’il est, et la pratique est n’importe quelle façon par laquelle on comprend les Vraies nature et caractéristiques de ce qu’il est, de notre monde, notre corps et notre esprit. Cependant, Achaan Chan ne privilégie pas une technique particulièrement. Il veut des étudiants qui apprennent la force intérieure et l’indépendance en pratique dès le départ, posant des questions en cas de nécessité, mais comptant sur leur propre capacité à être attentifs et à comprendre la nature de l’esprit, et sur leur sagesse afin d’éclairer leur expérience.

Après un séjour à Wat Pa Pong , pratiquant seul, apprenant de quelques moines supérieures qui répondaient à ses nombreuses questions, et en écoutant différents discours sur le Dhamma, il apprend certaines subtilités de la pratique formelle. Une variété de méditations de la forêt comme le simple mantra " Bouddho" ou les méditations du cimetière, ou les contemplations des trente-deux parties du corps, sont également enseignés quand ils sont jugés appropriés pour certains étudiants. Autrement, la méditation est développée d’une manière simple et direct. Dans la pratique assise, Achaan Chah dit qu’il est préférable de s’asseoir dans une posture confortable, le dos droit, les jambes croisées, ou dans une autre posture qui maintient droits le dos et la tête, et la poitrine détendue pour une respiration sans entraves. On devrait s’asseoir avec sérénité permettant au corps d’être stable, calme et prêt à commencer la méditation sur la respiration.

Il est recommandé dès que l’on commence la méditation assise d’être décontracté et de concentrer son esprit. Centrer l’attention sur la respiration de façon naturelle et spontanée laissant son mouvement se dérouler sans interférence. Utilisez la sensation, l’expérience directe de la respiration quand l’air entre et sort des narines, comme point de concentration. Suivez silencieusement la sensation de la respiration le plus longtemps que vous pouvez. Puis, chaque fois que vous remarquez que votre esprit commence à divaguer (cela peut se répéter de très nombreuses fois jusqu’à ce qu’il devienne bien préparé) reprenez doucement votre concentration sur la respiration.

Cette méditation constitue un moyen d’utiliser notre expérience la plus immédiate, la réalité toujours changeante de la respiration, afin de concentrer l’esprit. Il est recommandé de poursuivre assidûment cet exercice simple, c’est un moyen de renforcer la puissance du mental afin de se concentrer et voir . Enfin, cette très simple concentration sur la respiration mènera aux plus hauts niveaux de l’absorption méditative et du samadhi.

Cependant, l’absorption n’est pas l’objectif de pratiquer, selon l ‘enseignement de Achaan Chah, même si elle a lieu chez certains de manière naturelle au cours de la méditation. Les étudiants reçoivent l’instruction d’utiliser la concentration et la calme qu’ils développent par l’attention sur la respiration comme soutien au deuxième aspect de leur pratique. Quand l’esprit est en quelque sorte calme et concentré, il et recommandé de commencer à examiner les actions de l’esprit et du corps. Examiner ou contempler ne signifie pas penser à quelque choses, mais sentir et expérimenter directement, comment notre monde fonctionne. " Expérimentez les agrégats du corps et de l’esprit ", avertit souvent Achaan Chah. Noter d’abord le corps qui est directement expérimenté en tant que jeu de sens constamment changeant, d’éléments chauds, froids, de couleurs claires ou foncées, souples, durs, lourds etc.. Examinez les agrégats du sentiment plaisant, neutre ou déplaisant - changeant à tout moment. Noter le jeu de perception, de mémoire et de pensée, de réactions et de volition, de conscience ainsi que la qualité de ce qu’expérimente chacune d’elles et apporte comme nouvelles choses à tout moment. Voir comme la vie mène son jeu avec dynamisme entre ces agrégats qui surgissent, changent et s’effacent. Les objets des sens, le sentiment, la reconnaissance, la réaction et la volition, le même processus se répète. Noter comment les causes de la souffrance, et la sérénité quand l’esprit n’est pas capturé par le désir. Y a-t-il une partie de l’expérience qui ne partagerait pas les caractéristiques d’un changement constant, d’instabilité et d’état éphémère, un côté qui ressent une satisfaction qui ne serait pas vide d’ égo et de moi ? où se trouverait le soi dans tout cela ? Examinez, et vous verrez comment, absolument, toutes choses sont changement. Il n’y a pas de mien, ni un soi fixe, mais seul le processus sus - cité.

Apprendre à voir en profondeur dans l’expérience et dans ses caractéristiques, ne se limite pas à la méditation en posture assise. Marchez et observez. Faites la méditaation en marchant, en allant et revenant à pas ordinaires des heures durant, si possible. Apprenez à faire attention, et vous comprendrez tout. Cela est l’essence de la pratique.

Dans de nombreux monastères, les entrevues avec le maître constituent une part intégrale de la pratique, mais Achaan Chah déconseille cela. Bien qu’il soit toujours disponible à répondre aux questions, il n’accorde pas des entretiens formels. Il dit qu’il est préférable d’apprendre à répondre soi-même à ses propres questions. Apprenez comment le doute surgit dans l’esprit, et , et comment il disparaît . Personne et rien ne peut vous libérer si ce n’est votre propre discernement. Calmez votre esprit et votre cœur. Et apprenez à être attentif, vous trouverez véritablement le Dhamma du Bouddha se révéler à vous à tout moment.

Centre Bouddhique International

7, rue Cité Firmin Bourgeois

93350 LE BOURGET

Tél. : 01 48 35 10 71 ou bien 01 48 35 22 49

Fax : 01 48 37 63 14

Email : chandaratana@lycosmail.com

http://www.centrebouddhique.net/

Centre Bouddhique International
7, rue Cité Firmin Bourgeois
93350 LE BOURGET
Tél. : 01 48 35 10 71 - Fax : 01 48 37 63 14


http://www.centrebouddhique.net/





Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling