BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter CD - Le chant des Dakinis

Médecine
Les douze voeux du bouddha Médecin - Kalou Rinpoche
L’attitude extraordinaire de grande compassion - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Les yeux de la compassion doivent être capables de voir loin - Jetsun Pema
Conférence sur la Méditation : une alliée thérapeutique pour le monde moderne -
La guérison ultime - Lama Zopa Rinpoché
La relecture de la vie - Dr Béatrix Paillot
Les émanations féminines du Bouddha médecin - Terry Clifford
Médecine / Santé
Le trésor incomparable de la compassion - Maître Hsing Yun
« Mourez avant de mourir ! » - Cheikh Khaled Bentounès
Toutes les épreuves et les souffrances sont toujours des cadeaux - Elisabeth Kübler-Ross
L’universalité du coeur - Sœur Emmanuelle
Principes de la médecine hospitalière mohammadienne et son influence en Europe - Cheikh Khaled Bentounès
Mourir avec esprit d’Eveil - Lama Zopa Rinpoché
La médecine au risque de la compassion - Dr Jean-Marc Mantel
Même rubrique

Le médecin, garant des droits humains fondamentaux - Professeur David Khayat
L’échange humain et l’acte d’amour - Philippe Labro
L’échange humain et l’acte d’amour - Philippe Labro
L’auto-thérapie par la méditation du Bouddha de Médecine - Terry Clifford
Les réseaux de la compassion : services d’assistance médicale et d’accompagnement de la FPMT -
Les fruits de la tendresse - Denis Ledogar
Vivre, se préparer à mourir - Dr Balfour Mount
Autres textes
Le Sujet de l’Histoire - Patrick Foster
Les huiles et leurs vertus - Jeanne Dumont
Puisse le XXIéme siècle être non-violent - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Aniruddha, vingt-deuxième et actuel roi-kalkin de Shambhala - Sofia Stril-Rever
Qu’est-ce que partager ? - Véronique Brard
Protestants et bouddhistes se sont rencontrés - Jean-François Gantois
La loi de causalité - Vénérable Thich Huyen-Vi
Eicie Hursthouse

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Intégration > Art de vivre > Accompagnement spirituel


Méditation de Powa pour le moment de la mort

Eicie Hursthouse, disciple de lama Zopa Rinpoche, a créé un réseau de soins palliatifs, à Auckland, en Nouvelle-Zélande, qui propose, 24 heures sur 24, un service d’assistance médicale et d’accompagnement spirituel bénévoles aux personnes en fin de vie. Appliquant les enseignements de lama Zopa Rinpoche, elle a adapté la méditation du transfert de conscience, ou powa, dans le champ pur du Bouddha Amitabha*, de sorte qu’elle puisse être pratiquée, tant par des bouddhistes que par des non-bouddhistes. Tous en retirent ainsi des bienfaits et la sérénité au moment de la mort.

Par Eicie Hursthouse

Texte inédit, mis en ligne en anglais, sur le site http://www.amitabhahospice.org/

traduction française de Sofia Stril-Rever

L’accompagnant lit ce texte à haute voix à la personne bouddhiste -

pour le non-bouddhiste, on utilisera des termes appropriés comme Jésus ou le Ciel.

Au-dessus du sommet de ta tête, sur un trône de lotus, surmonté d’une lune et d’un soleil, est assis le bouddha Amitabha, dans la posture vajra. Son corps céleste irradie de lumière rouge rubis. Il a un visage et deux mains qui font le geste de l’égalité méditative. Il tient un bol de nectar empli de l’élixir d’immortalité et porte les vêtements de couleur safran symbolisant la pureté morale.

L’accompagnant peut substituer la description
du Christ en gloire, entouré des anges,
et, à la place de la prière qui suit, dire le Notre Père.

Ô mon maître, seul Vainqueur allé au-delà de toute faute, doué de toutes les vertus,
Tathagata triomphant des ennemis,
Bouddha parfait, pleinement accompli,
Roi majestueux, guru Amitabha de lumière infinie,
Je me prosterne devant toi qui es mon refuge.
Je te supplie de me conférer tes bénédictions immensurables.

L’accompagnant s’adresse à la personne mourante :

Avec un sentiment de dévotion né à la source de ton coeur, concentre-toi sur le guru Amitabha - ou Jésus Christ.
De son corps céleste, un nectar de lumière aux cinq couleurs coule dans ta veine subtile centrale. Il s’épanche dans toutes les veines subtiles de ton corps qu’il emplit du lumineux nectar de félicité. Tous les obstacles, tels que la maladie, la culpabilité ou la crainte sont parfaitement purifiés. Toutes les forces négatives disparaissent totalement, et en particulier l’attachement à l’existence mondaine. Tu reçois le pouvoir de transférer ta conscience pour renaître dans la terre pure du Bouddha Amitabha - ou au Paradis. Ton corps devient clair comme le cristal et translucide comme un arc-en-ciel.

Prière guidée,
l’accompagnant assiste la conscience de la personne mourante
dans les étapes de la dissolution des éléments,
lors du processus de la mort :

Au moment où le messager de la mort arrive,
Je te supplie de descendre de ta terre pure !
Guide-moi pour que j’abandonne l’attachement à l’existence mondaine
Et invite-moi dans ta terre pure !


Lorsque la terre s’absorbe dans l’eau :

L’apparence pareille au mirage me parvient,
Ma bouche est sèche et fétide,
Approche et dis-moi de ne pas avoir peur,
Inspire-moi un vrai courage !

Lorsque l’eau s’absorbe dans le feu :

L’apparence pareille à la fumée me parvient,
Ma langue est épaisse et je perds la faculté de parler,
Je te prie de me montrer ton visage radieux,
Console-moi et inspire-moi une joie sereine !

Lorsque le feu s’absorbe dans l’air :

L’apparence pareille aux lucioles me parvient,
La chaleur de mon corps et la lumière de mes yeux s’éteignent rapidement,
Viens à moi et fais résonner mon esprit de la sagesse de l’enseignement !

Lorsque l’air s’absorbe dans la conscience :

L’apparence pareille au grésillement de la lampe à beurre me parvient,
Mon corps devient rigide comme la terre et mes respirations cessent,
Je te prie de m’entraîner vers ta terre pure où brille la lumière de ton visage radieux !

Puisse le resplendissant crochet rouge,
Emané de ton coeur pur,
Entrer par l’ouverture de mon crâne, puis descendre le long de ma veine centrale !
Puisse-t-il saisir mon esprit de claire lumière très subtil et l’attirer jusqu’à ta terre pure !

Cependant si je dois quand même errer dans les états intermédiaires à cause de la force de mon karma négatif,
Puissent tous les bouddhas et les bodhisattvas me sauver par la puissance du Dharma !
Qu’ils m’inspirent la vision pure qui voit la pureté parfaite de tous les êtres,
Qui entend tous les sons comme des enseignements du Dharma et voit tous les lieux comme des paradis !

Visualisation guidée,
l’accompagnant s’adresse à la conscience de la personne décédée :

Du coeur du guru Amitabha - ou de Jésus Christ - une tige de lumière blanche resplendissante descend jusqu’au sommet de ta tête et forme un lien indestructible et puissant. Un passage est maintenant ouvert entre ton esprit très subtil, la goutte d’énergie de lumière rouge et blanche au centre de ton coeur, et le coeur pareil au miroir, du guru Amitabha - ou Jésus.
Soudain un crochet resplendissant de lumière rouge est émané du coeur du guru Amitabha - ou Jésus. Il descend le long du passage et saisit fermement ta goutte d’énergie de claire lumière, pure et délicate.

Considère la goutte d’énergie comme le voyageur, la tige de lumière blanche comme la voie, et le guru Amitabha - ou Jésus - comme ta destination. Ta conscience est la goutte d’énergie de félicité. Portée par la force de ta dévotion, elle vole comme une flèche, pénètre et se fond dans le coeur de sagesse claire, non-duelle et resplendissante du guru Amitabha - ou Jésus.
Tu peux aussi visualiser que le coeur du guru Amitabha attire la goutte d’énergie jusqu’à lui, comme un aimant attire la limaille de fer.


Prière d’accomplissement :

Ô guru, Bouddha Amitabha - ou Christ en gloire - essence de la vérité parfaite des Trois Joyaux, tu es le triomphant qui libère tous les êtres sensibles de l’esclavage de l’existence mondaine et les délivre dans le royaume de béatitude suprême du Vainqueur à la lumière infinie !
Je te supplie de libérer (nom de la personne) et tous les êtres des difficultés et des peurs du processus de la mort, puis des états intermédiaires suivant la mort. Veuille bien guider (nom de la personne) jusqu’à ton coeur de sagesse en donnant à (nom de la personne) le courage de renoncer à l’attachement pour l’existence mondaine.
Accorde-lui de réussir à transférer sa conscience.
Tu es le libérateur de tous les êtres !
Dans ta grande compassion, je te prie de l’emmener (nom de la personne) dans ta terre pure !

Prière de dédicace :

Par le mérite de ces actions vertueuses,
Puissé-je atteindre prochainement l’état Eveillé d’Amitabha !
Puissé-je conduire tous les vivants, sans exception, jusqu’à l’état d’Eveil !

* Amitabha, le bouddha Lumière infinie. Dans un lointain passé, un roi, du nom de Dharmakara, fit le voeu de produire une terre pure de bouddha où les êtres prendraient naissance une dernière fois avant de s’éveiller. Il émit le souhait que l’évocation de son nom soit le moyen de se rendre en cette terre pure et que, de son corps, émane une lumière infinie. La puissance de sa compassion lui permit de se transformer en le bouddha Amitabha.

Paru dans la revue "Dharma - Compassion et médecine"
Ref D.G. Diffusion : 11194
Auteur : Collectif
Editeur/Label : Prajna
EAN :9782905188601






Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling