"> BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter Buddhaline

Textes racines
Mâha-Prajñâ-Pâramitâ Hridaya Soûtra - Vénérable Shinjin
Le Sutra du Coeur de la Grande Perfection de Connaissance Transcendante - Nagarjuna
Le Sutra du Coeur de la Grande Perfection de Sagesse - Nagarjuna
Les vingt huit Bouddhas -
Prière de l’entraînement de l’esprit en sept points - Jamyang Khyentsé Wangpo
Le Soutra de l’Attention à la Respiration - Anapanasati Sutta -
Le Sermon sur l’Inférieur social - Dr Gabriel "Jîvasattha" Bittar
Même rubrique

Sin Sin Ming - Vénérable Shinjin
Metta Suta -
Le discours sur l’Amour -
Identité et non-identité - Paul Carus
Metta Sutta -
Je ne cesse de naître - Thich Nhat Hanh
Jîvaka Sutta - Dr Gabriel "Jîvasattha" Bittar
Autres textes
Discours de Berkeley donné par Thich Nhat Hanh , le 13 septembre - Thich Nhat Hanh
Le temps des longues peines - Jacques Thierry
L’art de la méditation - Matthieu Ricard
Pratique de la calligraphie chinoise - Jacques Foussadier
Shobogenzo Zuimonki - Ne pas remettre au lendemain - Maître Dogen
Vers une société plus féminine - Jean-Claude Cartier
Economie solidaire et tiers secteur - Jean-Louis Lavillle
Nagarjuna

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Textes racine


Les sept formes de l’orgueil

Sept stances extraites du "Conseils au roi" concernant l’orgueil

Par Nagarjuna

406. La suffisance est présomption,
L’inattention éloigne de la vertu,
L’orgueil prend sept aspects
Que je vais expliquer séparément.

407. Prétendre être inférieur à l’inférieur,
Égal à l’égal,
Supérieur ou égal à l’inférieur,
Cela est dit orgueil [d’égoïsme].

408. L’orgueil extrême, c’est se flatter d’être égal
À ceux qui, par quelque [qualité], nous sont supérieurs ;
Penser que l’on est plus éminent
Que les plus éminents

409. Qui se prétendent supérieurs,
Est l’orgueil surpassant l’orgueil.
Il est très pervers,
Telle une tumeur infectée.

410. Par ignorance, penser « je »
Au regard des cinq [agrégats] vides
Dits « appropriation »,
Cela est [l’orgueil de] la pensée « je ».

411. Imaginer avoir atteint des fruits qui n’ont
pas été atteints,
Cela constitue l’orgueil de supériorité ;
Se louer de la perpétration de méfaits
Est connu par les sages comme l’orgueil erroné.

412. Se mépriser en disant :
« Je suis inutile »,
Cela est l’orgueil d’infériorité.
Tels sont, brièvement exposés, les sept [orgueils].

Ce texte est extrait du « Conseil au roi » de Nagarjuna
Tiré d’un ouvrage paru en 2000 aux Editions Point Sagesses au Seuil

Texte du quatrième de couverture :
Conseils au roi
Les Conseils au roi, (La Guirlande précieuse de conseils au roi) de Nagarjuna, est un écrit fondamental du Grand Véhicule qui initie un fils des Vainqueurs à l’abnégation. Adressée à un monarque, cette initiation, qui présente les thèmes de la pratique bouddhiste -la culture du bien en vue d’une destinée heureuse, celle de la sagesse du non-soi, qui conduit à la libération, celle des deux collections de mérite et sagesse qui culminent dans la plénitude d’un Éveillé - exhorte le roi à mener une vie droite et à appliquer une politique fondée sur les principes du bouddhisme
Texte fondateur, les Conseils au roi se sont révélés une source inépuisable pour Aryadeva, le fils spirituel de Nagarjuna, Chandrakirti, et les plus remarquables exégètes indiens et tibétains

Traduit du tibétain par Georges Driessens, sous la direction de Yonten Gyatso et accompagné d’un extrait du commentaire de Guieltsap Darma Rintchen (1364-1432) intitulé Illumination de la signification essentielle.








Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling