BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter Phakyab Rinpoche

Dharma
La pratique laïque - Michel Henri Dufour
L’esprit de la Voie - Kodo Sawaki
Le Dharma du Bouddha : une voie de compréhension et de compassion - Lama Denys
Les huit facultés dont dispose un grand homme - Hachi-Dainingaku - Maître Dogen
Le Dharma en deux mots - Dzongsar Khyentse Rinpoché
Les pratiques préliminaires du vajrayana - Sogyal Rinpoché
Aux sources du bouddhisme : la tradition de la forêt - Michel Henri Dufour
Même rubrique

Disciple de Maître Deshimaru - Roland Rech
Le bouddhisme à l’épreuve de la vie - Sofia Stril-Rever
Je n’aurai de cesse de dénoncer la détention du plus jeune prisonnier politique du monde... - Sofia Stril-Rever
Entretien avec maître Thich Nhât Hanh - Vincent Bardet
Les yeux de la compassion doivent être capables de voir loin - Jetsun Pema
Ne pas condamner, mais aider concrètement : entretien avec Véronique Jannot - Sofia Stril-Rever
La fulgurante épopée des Karmapas : entretien avec Francesca Yvonne Caroutch - Fabrice Midal
Autres textes
Observatoire des Prisons - La Vie Nouvelle
Les douze principes du bouddhisme - Linhson
Des temples de bonté dans nos cœurs - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Ma vie de tous les jours - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Enseignement du Bouddha et art de soigner - Dr. Daniel Chevassut
Ma mère, une femme de compassion - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Le secret de tonglen - Sogyal Rinpoché
Goenka

La généreuse nature du Dhamma par Goenka

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Entretiens


Le bouddhisme est-il une religion ?

S.N. Goenka, est ici interviewé par Helen Tworkow dans le magazine américain Tricyle lors du Sommet Mondial pour la Paix qui s’est tenu aux Nations-Unies cet automne. Retrouvez l’article complet dans le numéro d’hiver 2000 du magazine

Par Goenka

LE BOUDDHISME, UNE RELIGION ?

Par S.N. Goenka

Il y a un mot que j’évite d’employer depuis maintenant 31 ans, c’est le mot « bouddhisme », et un autre que je n’emploie jamais en référence à l’enseignement du Bouddha ; il s’agit du mot « religion ». Pour moi le Bouddha n’a jamais établi une religion. Le Bouddha n’a jamais enseigné le bouddhisme. Le Bouddha n’a jamais fait de personne un bouddhiste.

Tout le monde s’accorde à dire que les religions du monde ont ceci en commun : l’observance de la moralité, le contrôle de son esprit et la purification de son mental. C’est le cœur essentiel de chaque religion. Et puis il y a les rites, cérémonies, etc.

Que chacun soit heureux dans l’accomplissement de ses rites et cérémonies, mais que personne n’oublie l’essence ! Si vous oubliez le cœur essentiel et vous proclamez une personne religieuse parce que vous participez à tel ou tel rituel ou cérémonie, vous vous fourvoyez et de plus vous dupez les autres.

Si vous vous dîtes bouddhiste et en restez là, vous êtes un dévot du Bouddha, mais pas un disciple du Bouddha. C’est pas du tout la même chose ! Vous avez une grande dévotion pour le Bouddha ; vous louez le Bouddha, etc., mais vous ne pratiquez pas !

Le vrai disciple du Bouddha est celui qui suit le triple entraînement en éthique, concentration et sagesse (sila, samadhi et prajna). Le fait de vous dire bouddhiste ne fait pas de vous un disciple du Bouddha. Voilà pourquoi je n’utilise pas de mots comme « bouddhiste » ou « bouddhisme ». Le bouddha n’avait rien à voir avec ces « ismes ». Prenez toutes ses paroles consignées dans les textes et commentaires, des milliers de pages ! Nulle part vous ne trouverez le mot « bouddhisme ». Le mot est apparu bien plus tard, et l’enseignement du Bouddha s’en est trouvé déprécié. D’un enseignement universel on a fait un culte, quelque chose de réservé aux bouddhistes, comme l’hindouisme est la religion des hindous et l’islam la religion des musulmans. Le dharma appartient à tous !

S.N. Goenka enseigne la méditation vipassana depuis plus de trente ans. Plusieurs dizaines de milliers de pratiquants on suivi ses maintenant célèbres retraites intensives de 10 jours, offertes gratuitement. Il a créé plus de 80 centres de méditation à travers le monde et il est connu pour avoir introduit la méditation vipassana dans les prisons. On estime à près de 10000 le nombre de prisonniers qui ont participé à des retraites de 10 jours.

Décembre 2000




http://www.vipassana.fr





Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling