BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter CD - Le chant des Dakinis

Enfants du Vietnam
Introduction - Cyril Castaing
Présentation de l’association - Cyril Castaing
Les différents projets - Cyril Castaing
Autres textes
Espace Dalaï-Lama -
Espace Village des Pruniers - Sanghas du Village des Pruniers
A propos des archives et de l’équipe -
Espace Kalachakra - Espace Kalachakra
Comment pouvez vous nous aider ? -
La situation actuelle -
Espace Théravada - Espace Théravada
Cyril Castaing

Bookmark and Share
- imprimer

> Dossiers > Enfants du Vietnam


Le Vietnam et le service social

Par Cyril Castaing

Présentation du Vietnam

Le Vietnam reste actuellement l’un des pays les plus pauvres du monde, en raison des guerres qui ont ravagé le pays pendant des années.

République socialiste du Vietnam :

- Parti unique avec politique d’ouverture
- Capitale : Hanoi, Etat membre de l’Asean
- Décalage horaire : GMT +7
- Monnaie : le dông (1 euro 14.000 dongs)
- superficie : 331 690 km2.
- Population : 78 millions d’habitants
- Taux croissance démographique : 1,65%
- Espérance de vie : 68,3 ans
- PIB/hab. : 400 €
- Taux de pauvreté de la population : 37%
- Taux de malnutrition des enfants (-5 ans) : 34%
- Taux population sans accès à l’eau potable : 48%

Les pires inondations depuis des décennies ont ravagé le pays à l’automne 1999, emportant une partie des récoltes.
En novembre 2003, dans la région de Nathrang où nous avons créée des clases maternelles, les inondations ont fait 50 morts et emporté 50 000 maisons. Par ailleurs les campagnes restent truffées de quelques 3,5 millions de mines qui rendent leur exploitation très dangereuse 25 ans après la fin de la guerre… Les campagnes où vivent encore 75% de la population reste extrêmement pauvres.
Le Vietnam est une bande de terre dont la configuration rappelle la lettre S. Situé au centre de l’Asie du sud-est, il est bordé au nord par la Chine, à l’ouest par le Laos et le Cambodge, et s’ouvre à l’est et au sud sur la mer Orientale et l’océan Pacifique. La côte s’étire sur 3 260 km et les frontières terrestres sur 3 700 km. À vol d’oiseau, la distance nord-sud est de 1 650 km ; la largeur maximale du territoire au nord atteint 600 km, au sud 400 km et la largeur minimale est de 50 km dans la région de Quang Binh.
Le Vietnam se trouve dans une région de climat tropical et subtropical, avec des moussons, beaucoup d’ensoleillement, un abondant volume pluviométrique et une grande humidité. Certains endroits proches du tropique du Cancer et les régions d’altitude ont un climat tempéré. Les températures moyennes annuelles de 22 à 27ºC sont très propices au tourisme même si la température moyenne varie d’une région à l’autre:23ºC à Hanoi, 26ºC à Ho Chi Minh-ville et 25ºC à Hue.
La culture Vietnamienne est riche et forte de la diversité de ses 54 ethnies différentes. Outre la croyance populaire, il y a au Vietnam certaines grandes religions : bouddhisme, catholicisme, protestantisme, Islam, caodaïsme, secte bouddhiste de Hoa Hao... Introduit au Vietnam au IIème siècle, le bouddhisme a atteint son apogée et fut considéré comme l’idéologie officielle au temps des Ly (XIè siècle). Le bouddhisme s’est largement répandu parmi la population et a exercé une profonde influence, laissant des empreintes dans les domaines culturel et architectural.

Introduit au Vietnam au IIè siècle, le bouddhisme a atteint son apogée et fut considéré comme l’idéologie officielle au temps des Ly (XIè siècle). Il s’est largement répandu parmi la population et a exercé une profonde influence sur la vie sociale, laissant de nombreuses empreintes dans les domaines culturel et architectural. Beaucoup de pagodes et de tours ont été construites pendant cette période. A la fin du XIVè siècle, le bouddhisme s’est, dans une certaine mesure, estompé mais ses pensées exercent encore une influence durable sur la vie sociale et les activités quotidiennes. A présent, les pratiquants du bouddhisme représentent environ 70% de la population. Le Vietnam possède une culture éclatante basée sur la civilisation agricole. Ainsi, la vie des Vietnamiens est étroitement liée à leur hameau, à leur village, à leur pays natal. L’esprit prédominant de la coutume du culte des Vietnamiens est " Quand on boit de l’eau, on pense à la source". Les générations ultérieures sont reconnaissantes envers les générations précédentes. L’homme est reconnaissant envers le Ciel, la Terre, la Nature. La croyance répandue des Vietnamiens est le culte des ancêtres qui est célébré de la façon la plus solennelle, la plus respectueuse lors de la fête du Têt (Nouvel An lunaire).

Présentation de l’Ecole de la Jeunesse au Service Social

Pour une information précise et très détaillée, nous vous recommandons de lire le très beau témoignage de Sœur Chan Khong, le livre « La Force de l’amour », publié par la table ronde.

L’Ecole de la Jeunesse au Service Social a été fondée en 1965 par le Vénérable Thich Nhat Hanh, afin de former des jeunes pour prévenir et alléger les souffrances, nourrir le bien-être et la joie, sans aucune discrimination. Formés à une approche globale, et à la pratique de l’écoute attentive, ces jeunes sont ensuite envoyés dans les villages pour soutenir les communautés les plus pauvres. Grâce à cette formation spécifique, les programmes de développement communautaire ont connu de nombreux succès dans tout le pays.

Plus de 1000 classes ont ainsi été créées du Nord au Sud, mais nous n’avons pas encore fait assez d’effort pour le Centre et le Nord du pays où certaines régions sont laissés pour compte.






Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling