BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter CD - Le chant des Dakinis

Changement
Sogyal Rinpotché : apprivoiser la mort, c’est apprendre à vivre - Jean-Pierre Chambraud
Communauté globale et nécessité de la responsabilité universelle - Sa Sainteté le Dalaï Lama
L’école de Palo Alto ou une autre approche de la Communication - Bruno Vella
La loi de la non-permanence ou du changement perpétuel - Vénérable Thich Huyen-Vi
Le Bouddhisme, chemin de paix - Yukai Sensei
Le Yi King : 64 hexagrammes pour exposer la totalité des affaires humaines - Khoa Nguyen
Le bouddhisme et les Européens - Traleg Rinpoché
Lâcher prise
La vacuité - Stephen Batchelor
La vigilance, chemin vers le nibbâna - Ajahn Sumedho
En Occident, nous n’avons pas le temps parce que nous le perdons - Sogyal Rinpoché
La joie dans la pratique spirituelle - Ajahn Thiradhammo
Soyez réellement attentifs - Ajahn Chah
Souffrance
Le sublime échange du bonheur et de la souffrance - Dilgo Kyentsé Rinpoché
La prière qui apaise les souffrances - Pema Wangyal Rinpoche
Transformer ses problèmes - Lama Zopa Rinpoché
Théravada
Meditation Teachings - Amaravati Publications
Nourrir la pratique - Michel Henri Dufour
La communauté monastique - Michel Henri Dufour
Quelques mots encore... - Ajahn Chah
La doctrine du non-soi :anatta - Vénérable Walpola Rahula
La vérité ne relève pas de la mémoire ni de la connaissance mais de la compréhension - Vénérable Walpola Rahula
Don sacré et don profane dans le Theravada - Vénérable Parawahera Chandaratana
Même rubrique

Entraînement aux Dix Merveilleux Mouvements à la Pleine Conscience - Thich Nhat Hanh
Les huit facultés dont dispose un grand homme - Hachi-Dainingaku - Maître Dogen
La douleur est un ébranlement qui provoque la chute de l’arrogance - Sa Sainteté le Dalaï Lama
La Rencontre de la Psychologie Bouddhiste et de la Psychologie Occidentale - Chögyam Trungpa Rinpoche
Genjo Koan, le principe fondamental de la pratique de l’éveil - Maître Dogen
Le secret de tonglen - Sogyal Rinpoché
Pratiquer l’amour bienveillant et la compassion - Yongey Mingyour Rinpoché
Autres textes
La morale dans le bouddhisme ancien - André Bareau
Le bouddhisme et l’expérience mystique - Paul Magnin
L’avenir des emplois-jeunes - Bertrand Schwartz
Franc-maçonnerie et bouddhisme - Didier Planche
Les quatre rencontres - André Bareau
Le régime crétois traditionnel - Jeanne Dumont
Le Bouddha, médecin insurpassable - Jean-Pierre Schnetzler
Ajahn Thiradhammo

Vivre le Dhamma par Ajahn Thiradhammo

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Enseignements


Lâcher prise sur la souffrance

Par Ajahn Thiradhammo

Pour la plupart des gens, le changement est une chose difficile. Pour ceux qui font preuve de sagesse, le changement est un défi. Une situation nouvelle suscite souvent de la peur en nous, peur de la perte, ou peur de l’inconnu, ou peut-être la résistance, ou le besoin de se défendre. Bien sûr, ces réponses ne sont pas plaisantes, elles peuvent même être douloureuses, mais la personne sage voit cela comme une splendide opportunité pour la pratique : là où il y a la douleur on s’accroche, on s’attache, et notre pratique est d’apprendre à lâcher prise.

Souvent, pourtant, ce lâcher prise a l’air d’être quelque chose d’ordinaire et de confortable, bien sûr ! Laissez simplement être ! Mais c’est un lâcher prise superficiel : laisser aller quand cela nous plaît ! Un vrai méditant sait que se détacher vraiment n’arrive qu’avec la souffrance. La souffrance met l’accent sur notre attachement, l’endroit même où ce laisser-aller a lieu.

A cause de l’irritation naturelle que le changement provoque ordinairement en nous, on a tendance à construire notre monde sur quelque prétention de stabilité et de sécurité ; on dit « prétention de stabilité et sécurité », car, si on y regarde de plus près, on voit qu’on ne peut jamais échapper au changement. Ainsi, quelqu’un a observé en plaisantant : « On peut obtenir une assurance contre la vieillesse, la maladie et la mort, mais c’est seulement un contrat avec le temps, pas avec la vérité ! » Et la même chose s’applique aussi à notre sens de soi : s’accrocher est notre assurance contre « les blessures de notre ego », mais cela est seulement un contrat avec le temps et non avec la vérité. La vérité est au-delà du temps et au-delà d’un sens de soi. Plutôt que de courir partout pour trouver stabilité et sécurité, notre pratique est d’apprendre à rester tranquille et à voir clairement la vérité du changement.


http://mhd-abt.club.fr/vivekarama/accueil.htm





Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling