BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter Buddhaline

Poème
Le Chant d’Illusion - Nyoshül Khen Rinpoche
La porte de la montagne - Khoa Nguyen
Le maître est décédé, les grands frères sont là - Nyoen
Conte d’amitié : Le Vent et la Lune - Fondation bouddhiste Vihara Lemanique
Conte : L’arbre qui se comportait comme un chasseur - Centre Bouddhique International
Conte de sagesse : Mahakapi, le singe roi - Patrice Favaro
Trouver une nouvelle source - Fondation bouddhiste Vihara Lemanique
Même rubrique

Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les Dieux - Roland Rech
La Relation de Maître à Disciple - Thich Tri Sieu
Les Tülkous, ou Lamas réincarnés : continuité sans identité - Michel Henri Dufour
Le garçon et les clous : un conte sur l’importance des amis - Fondation bouddhiste Vihara Lemanique
Kinh Tam, la jeune fille qui avait usurpé la robe de moine - Bouddhisme Actualités
L’oeil divin, ou ce que voit le Bouddha - Michel Henri Dufour
Pour l’apprentissage du Pâli et la lecture de l’enseignement du Buddha - Dr Gabriel "Jîvasattha" Bittar
Autres textes
Le bouddhisme "engagé" selon Maître Thich Nhat Hanh - Vincent Bardet
Shobogenzo Zuimonki - Ne pas remettre au lendemain - Maître Dogen
Clôture -
Budget participatif - Serge Depaquit
Acuité de la vision et capacité collective d’exécution -
L’homme qui sculpte des mantras dans la pierre - J.P. Delamarche
Nirvana - Jean-Yves Leclerc
Khoa Nguyen

Conte Zen : Le fiancé de la princesse par Khoa Nguyen
Forum par Khoa Nguyen , Eric
Le Yi King : 64 hexagrammes pour exposer la totalité des affaires humaines par Khoa Nguyen
Participer à BuddhaLine par Khoa Nguyen , Webmaster
Poèmes Zen par Khoa Nguyen
Principes opératoirs éternels par Khoa Nguyen
Une histoire zen de voleurs père et fils par Khoa Nguyen

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Essais


La porte de la montagne

Pensées, conseils et lois pour apprendre à vivre

Par Khoa Nguyen

D’après le recueil « En ramassant des feuilles de l’arbre Bodhi » du moine Thich Thanh Tu

QUATRE CONSEILS

À un disciple qui part diriger un temple un maître adresse ces recommandations :

Il ne faut pas goûter le bonheur jusqu’au bout,

sinon le malheur arrivera sûrement.

Il ne faut pas exercer l’autorité jusqu’au bout,

sinon la désobéissance sera inévitable.

Il ne faut pas appliquer les règles jusqu’au bout,

sinon les disciples ne resteront pas.

Il ne faut pas tout expliquer en détail,

sinon les secrets seront divulgués.

NéGLIGER L’HOMME

Il pleut des cordes, un maître demande à son disciple :

— Quel est ce bruit ?

Le disciple répond sans malice :

— C’est la pluie que nous entendons.

Le maître commente :

— Négliger l’homme et suivre l’objet !

LA CHOSE

Rudement battu par des jaloux, un moine refuse de dénoncer les coupables.

Alité, il reçoit la visite du maître :

— On m’a frappé et je supporte mes blessures, tout ceci n’a rien à voir avec la chose.

Le maître l’encourage :

— Ta patience surpasse la mienne.

QU’A-T-IL REALISE ?

Un empereur de la dynastie Song posait toujours la même question aux moines bouddhistes de son temps.

— Le Bouddha quitte le palais, il recherche la Voie puis devient l’Eveillé, qu’a-t-il réalisé ?

Un maître Zen a répondu :

— J’ose prétendre que Votre Majesté a oublié.

LA LOI DU BOUDDHA

Un moine répond à un poète sur la Loi du Bouddha :

— Ne pas commettre le mal, faire le bien.

Le poète n’est pas satisfait :

— Même un enfant de huit ans sait cela.

Le moine rectifie :

— Même un vieillard de quatre-vingts ans n’est pas capable de le mettre en pratique.

Avril 2001



BuddhaLine


http://www.buddhaline.net





Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling