"> BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter CD - Le chant des Dakinis

Pratique de la méditation
Méditation et non méditation - Yongey Mingyour Rinpoché
Méditation et retraite - Lama Denys
Le temps dont je dispose et ce que je veux en faire - Dzigar Kongtrul Rimpoche
Comme un cours d’eau dormant - Ajahn Chah
Comment Pratiquer : Trois manières de pratiquer. - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Ouvrir la main des pensées - Kosho Uchiyama Roshi
Face à la douleur - Ajahn Mahā Boowa
Même rubrique

Amaravati : le premier monastère de forêt en Occident - Michel Henri Dufour
La méditation bouddhique - Vénérable Thich Huyen-Vi
Yeshe Tsogyal, Reine De L’espace -
Apprenez à transformer la colère grâce à la compassion - Lama Zopa Rinpoché
La pratique d’un moine - Michel Henri Dufour
Tara, l’Eveil au féminin -
La méditation bouddhique - Lama Thubten Yeshe
Autres textes
Le Son du Silence - Ajahn Sumedho
La gemmothérapie - Alexandre Koehler
Un esprit silencieux, un esprit saint - Lama Thubten Yeshe
Une retraite au Village des Pruniers - Daniel Milles
Le Chant d’Illusion - Nyoshül Khen Rinpoche
L’économie solidaire en pratique - Bernard Eme
Les Tülkous, ou Lamas réincarnés : continuité sans identité - Michel Henri Dufour
Guylène Deligny

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Pratique


La pleine conscience à l’aube de la COP 21 : notre santé et la santé de la planète en inter-relation

Par Guylène Deligny

Notre santé est influencée par notre alimentation, les saisons, notre environnement ...

Soyons à l écoute de la nature qui nous guide et à notre propre écoute ...

"Vivre en Pleine Conscience" comme l’enseigne le grand maître Zen mondialement connu Thich Nhat Hanh est un art, et une façon d’observer profondément nos fonctionnements pour mieux les corriger. Pour vivre mieux.

Les sessions de méditation et conférences proposés au Village des Pruniers qu’il a créé il y a plus de 30 ans, nous invitent à harmoniser dans la Pleine Conscience le corps et l’esprit -inter-reliés- ; et à avoir plus de conscience pour ce qui se passe en nous et autour de nous, et savoir comment contribuer au "mieux-vivre" individuel et collectif.

S’éveille alors en nous un sens de la responsabilité envers nous-même et également envers autrui : nous ne vivons pas seuls mais en inter-dépendance avec ceux qui nous entourent et plus largement avec le reste de la planète.

Bien concentrés sur notre corps qui est notre maison … voyant ce qui se passe en lui en écoutant nos sensations, en en prenant soin, en relâchant les tensions inutiles et le stress qui les engendre, et en l’aimant.

Accueillant aussi avec bienveillance ce qui est en nous (dans le physique et dans le mental), et pratiquant la non-discrimination pour ce qui est. Juste regarder profondément les raisons qui font que ceci ou celà ne fonctionne pas très bien !Et de ce fait trouver les solutions appropriées pour retrouver l’équilibre.

Les 5 Entraînements à la Pleine Conscience nous aident dans cette direction. "J’inspire, j’expire, et je regarde profondément ce que je consomme par tous mes sens Ici et maintenant, et chaque jour de ma vie au quotidien".

Ramener l’harmonie dans son corps, par l’intermédiaire de la respiration consciente, de la consommation réfléchie, de la méditation, c’est ramener l’harmonie dans son esprit . C’est pratiquer la médecine énergétique.

Apprendre à vivre en Pleine Conscience est passionnant ... que ce soit en méditant, en marchant, en mangeant, en travaillant, en parlant : juste se sentir relié à nous mêmes et à l’univers.

Selon l’Enseignement bouddhiste qui préconise de vivre en pleine conscience, (avec plus d’Attention) chacun peut être son propre médecin. Et chaque chose existant est en dépendance à d’autres facteurs.

En élargissant cette vision d’inter-relation de tout ce qui est et de notre responsabilité de notre mieux-être, de notre mieux-vivre, et à l’aube de la COP 21 (dernière chance pour trouver un accord international ; puissent les chefs d’état être éclairés, sages et pleinement conscients de ce qui se joue pour nous et la Terre), nous pouvons aussi soigner notre planète du réchauffement climatique en méditant sur nos comportements individuels et collectifs et en réajustant notre façon de consommer (par exemple au sujet des gaz à effet de serre, il est utile de regarder en pleine conscience l’impact de l’élevage intensif sur la Terre : pollution des déjections animales et quantités astronomiques d’eau utilisées pour arroser le maïs destiné au bétail etc ...).

En diminuant de moitié notre consommation de viande, nous pourrions déjà contribuer à améliorer beaucoup de choses.(!) Chacun de nous, chacun de nos comportement a un impact sur la planète.

La Terre est aussi notre maison, celle de nos enfants et petits-enfants et des générations futures.

Puisse-t-elle retrouver l’harmonie pour que nous puissions continuer à (y) vivre harmonieusement. Chacun peut contribuer à l’équilibre planétaire.

Avec l’espoir et la confiance en cette ère mouvementée, de pouvoir tous sereinement profiter de ce que la Terre nous offre pour notre santé et notre bien-être.

Respecter la terre, c’est nous respecter nous mêmes.

A lire : Ce monde est tout ce que nous avons" de Thich Nhat Hanh

Sangha de THICH NATH HANH à Marseille


http://sanghamarseille-provence.blogspace.fr/





Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling