BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter CD - Le chant des Dakinis

Liberté
Etre libre là où vous êtes - Thich Nhat Hanh
Les sept principes de Dogen commentés par Maître Deshimaru - AZI
Même rubrique

La méditation de l’étreinte - Thich Nhat Hanh
L’effort sans effort - Martine Batchelor
La méditation bouddhique - Lama Thubten Yeshe
Vivre ensemble à Menla Ling -
Aryaprajnaparamitahridaya Sutra – Le Soutra du Cœur de la Noble Perfection de la Sagesse -
L’art de réciter les Mantras - Gyatrul Rinpotché
La méditation bouddhique - Charles Genoud
Autres textes
Histoire de pouvoirs - Michel Authier
La perte lors du passage de l’opératif au spéculatif - Jean-Pierre Schnetzler
Disciple de Maître Deshimaru - Roland Rech
La pratique théologique dans un monde sécularisé - Jean-Marie Lustiger
Soeur Gina, abbesse au Village des Pruniers - Jean-Pierre et Rachel Cartier
Zen et médecine chinoise traditionnelle - Michel Champeau
Le Buddha dénonce le mal fait aux animaux lors des sacrifices - Dr Gabriel "Jîvasattha" Bittar
Lama Zopa Rinpoché

Accueillir la mort avec joie par Lama Zopa Rinpoché
Apprenez à transformer la colère grâce à la compassion par Lama Zopa Rinpoché
Comment être utile aux mourants par Lama Zopa Rinpoché
Découverte du Bouddhisme - Comment Méditer ? par Lama Zopa Rinpoché
Des mérites aussi vastes que le ciel par Lama Zopa Rinpoché
Discours de Lama Zopa Rimpoche le 1er mai 2001 au centre Kalachakra par Lama Zopa Rinpoché
Faire ses courses avec l’attitude juste par Lama Zopa Rinpoché

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Pratique


La liberté intérieure

Extrait d’une lettre de Lama Zopa à un jeune prisonnier américain

Par Lama Zopa Rinpoché

Je sais que vous êtes en prison, mais en fait c’est comme un concept : [cela dépend] comment vous nommez et comment vous utilisez l’endroit. Pour un autre esprit, la prison est semblable à un ermitage. Au Tibet, des gens vivaient dans des ermitages très étroits en terre battue avec un seul trou pour recevoir de la nourriture. Pendant des années ils n’en sortaient pas. Donc, en ce qui concerne le fait d’être enfermé, la question est de savoir comment vous désignez cette situation et comment vous l’utilisez.

Dans votre cas, vous pouvez utilisez le bouddhisme de la tradition du Mahayana pour voir vos circonstances malheureuses comme des circonstances qui vous aident à purifier votre karma négatif et à obtenir l’illumination pour tous les êtres sensibles. Vous devez réaliser maintenant que la situation dans laquelle vous vous trouvez est la meilleure, qu’elle vous a été donnée par la police, la justice et les personnes impliquées. En réalité ces personnes vous aident en vous mettant dans cette situation, elles vous soutiennent à développer votre esprit sur le chemin de l’illumination et à mettre un terme à toute la souffrance et ses causes.

Nous pensons que les gens qui sont à l’extérieur de la prison ne sont pas des prisonniers, mais nous le sommes. En réalité, les gens du dehors, même ceux qui voyagent partout autour du globe et qui sont considérés comme étant des millionnaires ayant réussi, ceux qui pensent avoir tous les objets désirables, vivent en fait dans une prison : dans la prison de leur vie intérieure. Leur vie intérieure est lamentable, si misérable et malheureuse, ne trouvant pas de satisfaction. Parce qu’ils ont déjà presque tout essayé et qu’ils n’ont pas trouvé de satisfaction, ils sont encore plus malheureux que les gens qui ont peu.

De nombreux Lamas et de nombreuses personnes ont été mis en prison par les communistes chinois au Tibet. Beaucoup y ont obtenus des réalisations, la prison est alors devenue très bénéfique pour leur esprit. En prison, ils ont été capables de mettre en pratique le Dharma qu’ils avaient appris auparavant. Certains ne se nourrissaient pas et cependant leur corps était rayonnant et lumineux grâce à la méditation -la nourriture de l’esprit. C’est pourquoi vous devez profiter de la pratique du Dharma en prison. Développer votre esprit, transformer la situation en bonheur, et cela devient une île magnifique, une terre pure, un paradis.

Extrait d’une lettre de Lama Zopa à un jeune prisonnier américain

Traduction Marie Henry

Fondation pour la Préservation de la Tradition Mahayana (FPMT)
Institut Vajra Yogini - http://www.institutvajrayogini.fr/
Kalachakra Centre - http://www.centre-kalachakra.com
Nalanda Monastery - http://www.nalanda-monastery.eu
Thakpa Kachoe Retreat Land - http://www.thakpakachoe.com


http://www.fpmt.org





Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling