BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter CD - Le chant des Dakinis

Médecine
Mourir avec esprit d’Eveil, comment être utile aux mourants - Lama Zopa Rinpoché
Principes de la médecine hospitalière mohammadienne et son influence en Europe - Cheikh Khaled Bentounès
Les réseaux de la compassion : services d’assistance médicale et d’accompagnement de la FPMT -
Maitri, joyau de la vacuité - Sofia Stril-Rever
Le degré le plus élevé d’une conscience humaine - Emmanuel Hirsch
Mourir avec esprit d’Eveil - Lama Zopa Rinpoché
L’attitude extraordinaire de grande compassion - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Médecine / Santé
Enseignement du Bouddha et art de soigner - Dr. Daniel Chevassut
Le Bouddha, médecin insurpassable - Jean-Pierre Schnetzler
Trouver l’espoir face à la mort - Christine Longaker
Prendre soin - Pr. Didier Sicard
Itinéraire d’un médecin bouddhiste hospitalier - Dr. Daniel Chevassut
L’auto-thérapie par la méditation du Bouddha de Médecine - Terry Clifford
Les yeux de la compassion doivent être capables de voir loin - Jetsun Pema
Même rubrique

L’obéissance (Rai Hai Tokuzi) - Maître Dogen
Embracing Our Pain in the Aftermath of the Tsunami - Thich Nhat Hanh
Le Chemin de la compassion - Sogyal Rinpoché
Sagesse et compassion - Ringou Tulkou Rinpoché
Médecine L’alchimie de la souffrance - Dilgo Kyentsé Rinpoché
La bodhicitta, le " coeur de l’esprit d’Éveil " - Sogyal Rinpoché
La vacuité - Stephen Batchelor
Autres textes
La méditation m’a sauvé - Phakyab Rinpoche et Sofia Stril-Rever
Vivre le Dhamma - Ajahn Thiradhammo
Végétarisme, une histoire d’empathie - Alexandre Koehler
Le régime crétois traditionnel - Jeanne Dumont
Quatre chevaux ? - Maître Dogen
Treize pièges à éviter quand on invite des artistes étrangers - Edith Sizoo
L’enseignement sur la meilleure façon de vivre seul - Thich Nhat Hanh
Panchen Lama Losang Tcheukyi Gyaltsène

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Enseignements


L’essence condensée du Soutra du Bhagawan Bouddha de la guérison

Par Panchen Lama Losang Tcheukyi Gyaltsène

"Le Joyau qui Exauce les Souhaits"
Composé par le 1er Panchen Lama Losang Tcheukyi Gyaltsène

NAMO GOUROU MOUNI INDRAYA

Par la simple écoute de vos noms,
Le brasier d’Avitchi devient aussi frais qu’un lac de lotus.
Aux pieds des Sept Sougata, protecteurs des temps dégénérés,
Et du Chef des Sakya, je me prosterne.

Distrait par toutes sortes d’activités d’une importance inégale,
Au profit de moi-même et de tous ceux qui ont la foi,
Je vais concentrer le nectar du rituel des Soutras
En la biographie des Sept Sougata des temps dégénrés.

Je prends refuge en le Lama-racine bienveillant, en les vénérables lamas de la lignée dont la nature rassemble
le corps, la parole, l’esprit, les qualités et activités des Tathagata des trois temps et des dix directions,
source des 84 000 volumes d’enseignements, pinacle de la Sangha Arya.
Je prends refuge en les vénérables Bouddha pleinement éveillés.
Je prends refuge en les Huit Sougata, les Bouddha de la guérison et leur entourage de déités.
Je prends refuge en les saints protecteurs, les protecteurs du Dharma et les gardiens dotés de la vision de sagesse. (3 fois)

En le Bouddha, le Dharma et la Suprême Assemblée,
Jusqu’à l’Eveil je prends refuge.
Grâce aux mérites issus du don et des autres perfections,
Puissé-je devenir Bouddha pour le bien des êtres. (3 fois)

Bien que le soi et les apparences soient de même nature que le dharmadatou,
Je ferai en sorte que tous les êtres ne l’ayant pas réalisé, obtiennent le bonheur et les causes du bonheur,
soient délivrés de la souffrance et des causes de la souffrance, ne s’éloignent jamais d’un bonheur dépourvu
de souffrance, et demeurent dans l’équanimité, sans attachement, aversion ni partialité. (3 fois)
Par la force de la sublime vérité de l’inspiration des Bouddha et bodhisattvas,
Par le pouvoir des deux accumulations et de la pureté du dharmadatou,
Puisse ce continent, les êtres qui y vivent et leur environnement,
Devenir comme Soukavati, riche des perfections du samsara et du nirvana.

Dans une terre de joyaux, agrémentée d’arbres et de lacs
Aux fonds couverts de poudre d’or, d’argent et de perles,
Jonchée de fleurs, imprégnée de parfum de santal,
Abondent objets de jouissance propres aux dieux et aux hommes, et, offrandes de Samantabhadra.

Au centre d’un magnifique palais serti de joyaux,
Sur un trône de lotus et de lions, demeurent Bouddha et bodhisattvas.
Puisse un mer de nuées d’offrandes produites par la force du mantra,
Du samadhi et des prières ferventes, emplir ce lieu.

Ô compatissants protecteurs des temps dégénérés, sept Sougata,
Bouddha Shakyamouni, Saint Dharma, bodhisattvas et gardiens,
Rassemblez-vous, protecteurs du refuge et entourage,
Venez en ce lieu pour nous bénir et nous protéger.

Lama-racine dont la bonté est sans pareille,
Roi des Shakya, Manjoushri, Shantarakshita et vous tous
Qui tenez dans les mains ce profond soutra,
Lamas directs et de la lignée, je vous rends hommage.

Compatissants qui libérez les êtres accablés,
Sept Sougata, Bouddha Shakyamouni et Saint Dharma,
Manjoushri, Kyabdreul, Vajrapani, Brahma et Ishvara,
Grands rois et yakshas, je vous rends hommage.

Je vous présente toutes les offrandes réelles et imaginées,
Transformées par la force du mantra, du samadhi et des souhaits,
Je confesse toutes fautes et transgressions, me réjouis des vertus
Supplie, invoque et destine ces vertus au grand Eveil.

Grande assemblée de Bhagavan, je vous en prie, écoutez-moi !
Sept Sougata, vous avez promis
Que vos prières de souhait s’actualiseront
A la fin de l’ère des Enseignements de Shakyamouni
Montrez-moi qu’il en est vraiment ainsi.

Au Bhagavan, Tathagata, Arhat, le parfait et pleinement éveillé Gloire
Renommée des Signes Excellents, je rends hommage, fais des offrandes et demande protection. (7 fois)

Couleur d’or, dans le geste du refuge,
Il a accompli les huit prières et resplendit du prestige des deux accumulations,
A l’illustre détenteur de la terre de Bouddha « Que nul autre n’a conquis »,
A Gloire Renommée des Signes Excellents, je rends hommage

Fleuri d’une profusion de marques majeures, immaculées,
Avec des étamines de signes mineurs qui embellissent son corps ,
Ceux qui voient, vous entendent et vous remémorent en sont glorifiés.
A Gloire Renommée des Signes Excellents, je rends hommage.

Je vous présente toutes les offrandes réelles et imaginées,
Transformées par la force du mantra, du samadhi et des souhaits,
Je confesse toutes fautes et transgressions, me réjouis des vertus
Supplie, invoque et destine ces vertus au grand Eveil.

Par le fait d’entendre, de prononcer et de se rappeler le nom du Conquérant,
Par les prosternations et les offrandes, puissent tous les êtres et nous-mêmes
Etre délivrés des épidémies, exécutions, criminels et démons,
Etre pourvus de toutes les facultés au complet,
Couper la continuité des souffrances et des fautes,
Ne pas chuter dans les états inférieurs,
Mais goûter au bonheur des dieux et des hommes.
Puissent la faim, la soif, la pauvreté s’apaiser et les richesses se développer.
Epargnés du supplice d’être ligotés et battus,
De la peur des tigres, lions et serpents,
De la crainte des inondations,
Puissions-nous vivre sans conflits, l’esprit aimant,
Et passer dans la félicité de la non-peur.
Au moment de quitter cette vie, puissions-nous
Naître d’un lotus dans cette terre de Bouddha
Et, dotés de parfaites qualités, recevoir la transmission des instructions
Des conquérants tels que Gloire Renommée des Signes Excellents et, les réjouir.

Au Bhagavan, Tathagata, Arhat, le parfait et pleinement éveillé Précieux Roi du son Mélodieux,
Radiance Brillante de Capacité, je rends hommage,
Fais des offrandes et demande protection. (7 fois)

De la couleur jaune, dans le geste du don suprême,
Il a accompli les huit prières et resplendit du prestige des deux accumulations.
Illustre détenteur de la terre de Bouddha « Parsemée de joyaux »
A vos pieds, Clair de Lune de Joyaux, je me prosterne.

Magnifiquement orné du lotus et de la lune de joyaux,
Il a développé la sagesse qui maîtrise tous les objets de connaissance,
Et son esprit est aussi profond que l’océan.
A vos pieds, Roi de la Mélodie je me prosterne.

Je vous présente toutes les offrandes réelles et imaginées,
Transformées par la force du mantra, du samadhi et des souhaits,
Je confesse toutes fautes et transgressions, me réjouis des vertus
Supplie, invoque et destine ces vertus au grand Eveil

Par la force d’entendre, de prononcer et de se remémorer le nom du Conquérant,
Par les prosternations et les offrandes, puissions-nous et tous les êtres distraits,
Nous développer grâce au Dharma,
Acquérir les biens et les richesses des dieux et des hommes,
Toujours renaître (humains), libres des tourments de la conception,
Sans nous écarter de l’esprit d’Eveil, déployer les vertus du Dharma,
Purifier les voiles, obtenir le bonheur des dieux et des hommes.
Puissions-nous ne jamais être séparés de l’ami spirituel,
Et, hors des ténèbres, des ingérences des esprits, de la mort et des ennemis,
A l’abri des dangers des lieux solitaires,
Pratiquer avec enthousiasme, les cérémonies d’offrande.
Puissent les êtres inférieurs recevoir le samadhi, la vigilance, la force,
Le dharani du non-oubli et la sagesse suprême,
Et puisse le feu des tourments s’apaiser.
Au moment de quitter cette vie, puissions-nous
Naître d’un lotus dans cette terre de Bouddha
Et, dotés de parfaites qualités, recevoir la transmission des instructions
Des conquérants tels que Roi de la Mélodie et, les réjouir.

Au Bhagavan, Tathagata, Arhat, le parfait et pleinement éveillé Roi de l’Or
Immaculé et Excellent, Joyaux Radieux qui Exauce Tous Ses Vœux,
je rends hommage, fais des offrandes et demande protection. (7 fois)

De la couleur dorée, comme la rivière Dzambou, dans le geste d’enseigner le Dharma,
Il a accompli les quatre prières et resplendit du prestige des deux accumulations.
Illustre détenteur de la terre de Bouddha « Emplie d’encens »,
A Or Immaculé, Radieux et Excellent, je rends hommage.

Comme les eaux du Dzambou dont l’or surpasse tout autre
Vous brillez plus encore que mille soleils,
Votre corps immaculé ressemble à une stoupa en or,
A Or Immaculé, Radieux et Excellent, je rends hommage.

Je vous présente toutes les offrandes réelles et imaginées,
Transformées par la force du mantra, du samadhi et des souhaits,
Je confesse toutes fautes et transgressions, me réjouis des vertus
Supplie, invoque et destine ces vertus au grand Eveil.

Par la force d’entendre, de prononcer et de se remémorer le nom du Conquérant,
Par les prosternations et les offrandes, puissions-nous et tous ceux qui ont une vie courte obtenir la longévité.
Puissent les pauvres s’enrichir, les belligérants s’adoucir,
Puissions-nous ne pas chuter dans les mondes inférieurs, faute d’entraînement,
Mais demeurer fidèles à nos vœux, sans abandonner l’esprit d’Eveil.
Au moment de quitter cette vie, puissions-nous
Naître d’un lotus dans cette terre de Bouddha
Et, dotés de parfaites qualités, recevoir la transmission des instructions
Des Conquérants tels que Or Immaculé, Radieux et Excellent, et les réjouir.

Au Bhagavan, Tathagata, Arhat, le parfait et pleinement éveillé Roi de la Gloire Suprême
qui Libère de Toute Souffrance, je rends hommage, fais des offrandes et demande protection. (7 fois)
De couleur rouge clair, dans le geste de la méditation équilibrée,
Il a accompli les quatre prières et resplendit du prestige des deux accumulations.
Illustre détenteur de la terre de Bouddha « Au-delà des peines »,
Au Roi de la Gloire Suprême qui libère de Toute Souffrance, je rends hommage.

Passé au-delà des peines, vous savourez la suprême félicité,
Apaisez les souffrances et les trois poisons des transmigrants.
Au protecteur des six classes d’êtres, le glorieux
Roi de la Gloire Suprême qui Libère de Toute Souffrance, je rends hommage.

Je vous présente toutes les offrandes réelles et imaginées,
Transformées par la force du mantra, du samadhi et des souhaits,
Je confesse toutes fautes et transgressions, me réjouis des vertus
Supplie, invoque et destine ces vertus au grand Eveil.

Par la force d’entendre, de prononcer et de se remémorer le nom du Conquérant,
Par les prosternations et les offrandes, puissions-nous et tous les êtres,
Jouir d’une vie longue et heureuse, toujours à l’abri des soucis,
Puisse la lumière des Conquérants accroître la félicité et la joie dans les enfers,
Puissions-nous avoir clarté, beauté, richesse et ne pas être affligés par les esprits,
Puissions-nous aimer nos semblables et vivre sans maladie.
Au moment de quitter cette vie, puissions-nous
Naître d’un lotus dans cette terre de Bouddha
Et, dotés de parfaites qualités, recevoir la transmission des instructions
Des Conquérants tels que Roi de la Gloire Suprême qui Libère de Toute Souffrance et, les réjouir.

Au Bhagavan, Tathagata, Arhat, le parfait et pleinement éveillé Océan
Mélodieux du Dharma Proclamé, je rends hommage, fais des offrandes et demande protection. (7 fois)

De couleur blanche avec des reflets rouges, dans le geste d’enseigner le Dharma,
Il a accompli les quatre prières et resplendit du prestige des deux accumulations.
A l’illustre détenteur de la terre de Bouddha, « Bannière de victoire du Dharma »,
A Océan Mélodieux du Dharma Proclamé, je rends hommage.

Par le grand son du Dharma, il triomphe des adversaires,
Sa voix est profonde comme un océan
Il pacifie toutes les souffrances des transmigrants.
A Océan Mélodieux du Dharma Proclamé, je rends hommage.

Je vous présente toutes les offrandes réelles et imaginées,
Transformées par la force du mantra, du samadhi et des souhaits,
Je confesse toutes fautes et transgressions, me réjouis des vertus
Supplie, invoque et destine ces vertus au grand Eveil.

Par la force d’entendre, de prononcer et de se remémorer le nom du Conquérant,
Par les prosternations et les offrandes, puissent tous les êtres et nous-mêmes
Toujours avoir une vue et une foi parfaites,
Entendre le son du Dharma, riches de l’esprit d’Eveil.
Puissions-nous éviter les fautes liées à la possession,
Puissent les richesses s’accroître,
Puissions-nous demeurer satisfaits, aimants et avoir une longue vie.
Au moment de quitter cette vie, puissions-nous
Naître d’un lotus dans cette terre de Bouddha
Et, dotés de parfaites qualités, recevoir la transmission des instructions
Des Conquérants tels que Océan Mélodieux du Dharma Proclamé et, les réjouir.

Au Bhagavan, Tathagata, Arhat, le parfait et pleinement éveillé roi de la Claire Lumière,
Celui qui Se Plait dans la Sagesse Suprême de l’Océan du Dharma, je rends hommage, fais des offrandes et demande protection. (7 fois)

De la couleur du corail, dans le geste du don suprême,
Il a accompli les quatre prières et resplendit du prestige des deux accumulations.
A l’illustre détenteur de la terre de Bouddha, « Océan de Joyaux »,
A Roi de la Sagesse Suprême, je rends hommage.

Son esprit qui comprend la profondeur du dharma difficile à pénétrer,
Jouit dans la pureté du dharmadatou.
A celui qui perçoit directement tous les objets de connaissance,
A Roi de la Sagesse Suprême, je rends hommage.

Je vous présente toutes les offrandes réelles et imaginées,
Transformées par la force du mantra, du samadhi et des souhaits,
Je confesse toutes fautes et transgressions, me réjouis des vertus
Supplie, invoque et destine ces vertus au grand Eveil.

Par la force d’entendre, de prononcer et de se remémorer le nom du Conquérant,
Par les prosternations et les offrandes, puissions-nous et tous les êtres distraits
Avoir un esprit sans malveillance, être riches de biens,
Puissent ceux qui se dirigent vers les états inférieurs obtenir les dix vertus,
Les esclaves devenir parfaitement autonomes,
Puissent-ils tous avoir une longue vie, entendre ces noms et être vertueux.
Au moment de quitter cette vie, puissions-nous
Naître d’un lotus dans cette terre de Bouddha
Et, dotés de parfaites qualités, recevoir la transmission des instructions
Des Conquérants tels que Roi de la Sagesse Suprême et les réjouir.

Au Bhagavan, Tathagata, Arhat, le parfait et pleinement éveillé Gourou de la guérison,
Roi de Lumière Lapis, je rends hommage, fais des offrandes et demande protection. (7 fois)

De couleur bleu, dans le geste du don suprême,
Il a accompli les douze prières et resplendit du prestige des deux accumulations.
A l’illustre détenteur de la terre de Bouddha, « Lumière de Lapis Lazuli »,
Le Roi de la guérison, je rends hommage.

Bhagavan dont la compassion est égale pour tous
Et dont le nom élimine les souffrances des états inférieurs, dès qu’on l’entend.
A celui qui chasse la maladie et les trois poisons,
Au Bouddha de la guérison de Lumière Lapis Lazuli, je rends hommage.

Je vous présente toutes les offrandes réelles et imaginées,
Transformées par la force du mantra, du samadhi et des souhaits,
Je confesse toutes fautes et transgressions, me réjouis des vertus
Supplie, invoque et destine ces vertus au grand Eveil.

Par la force d’entendre, de prononcer et de se remémorer le nom du Conquérant,
Par les prosternations et les offrandes, puissent tous les êtres et moi-même
S’ennoblir des signes et des marques.
Puissent la lumière qui dissipe les ténèbres, la jouissance de la sagesse et des moyens habiles
Etre sans fin, puissent ceux qui sont enclins à suivre des voies erronées et inférieures
Entrer dans le grand véhicule et y resplendir de leurs vœux.
Puissions-nous être libres de la douleur causée par le manque d’éthique,
Avoir toutes les facultés complètes, aucune maladie, des biens en abondance.
Puissent ceux de constitution faible ou défectueuse être toujours puissants
Et puissions-nous nous libérer du crochet de mara et des vues fausses.
Puissent ceux qui sont persécutés par les rois goûter la félicité,
Ceux qui commettent des actes négatifs pour calmer leur faim, obtenir satisfaction en respectant la doctrine.
Puissent les difficultés dues au chaud et au froid s’apaiser, les souhaits vertueux se réaliser,
Et par l’éthique qui plaît aux Aryas, puissions-nous être libérés.
Au moment de quitter cette vie, puissions-nous
Naître d’un lotus dans cette terre de Bouddha
Et, dotés de parfaites qualités, recevoir la transmission des instructions
Dès Conquérants tels que Gourous de la guérison, Roi de Lumière Lapis et, les réjouir.

Au Fondateur, Bhagavan, Tathagata, Arhat, le parfait et pleinement éveillé,
le Glorieux Conquérant Shakyamouni, je rends hommage, fais des offrandes et demande protection. (7 fois)

De couleur d’or, dans le geste de presser la terre,
Grâce au pouvoir admirable de la grande compassion et de l’effort joyeux,
Il est devenu le Glorieux, l’Univers Intrépide,
Au chef des Shakya, le guide suprême, je rends hommage.

Né dans la lignée des Shakya par les moyens habiles et la compassion,
Invicible destructeur des hordes de maras,
Dont le corps majestueux ressemble à la montagne d’or,
Au roi des Shakya, je rends hommage.

Je vous présente toutes les offrandes réelles et imaginées,
Transformées par la force du mantra, du samadhi et des souhaits,
Je confesse toutes fautes et transgressions, me réjouis des vertus
Supplie, invoque et destine ces vertus au grand Eveil.

Bénissez-nous, les êtres sans protecteur,
Pour que nous recevions ici et maintenant
Tous les bienfaits, sans exception, que l’enseignant suprême
A révélé dans le rituel des Soutra du Bouddha de la guérison.

Suprême flambeau qui dissipe les ténèbres de l’ignorance,
Remède parfait qui guérit souffrances et maladies.
A tout le joyau sublime du Dharma,
Je rends hommage, fais des offrandes et demande protection. (3 fois)
Je vous présente toutes les offrandes réelles et imaginées,
Transformées par la force du mantra, du samadhi et des souhaits,
Je confesse toutes fautes et transgressions, me réjouis des vertus
Supplie, invoque et destine ces vertus au grand Eveil.

Par la grâce de la vérité du joyau du Saint Dharma,
Dès maintenant et dans toutes nos vies, puissent tous les êtres et moi-même
Réaliser la totalité des enseignements de tous les Bouddhas
Tels que les Conquérants l’ont souhaité.

Les trente six mille fils des Sougata,
Comme Manjoushri, Kyab Dreul, Vajrapani et leur suite
Ont invoqué les promesses du cœur des Conquérants,
Qui, suite à cette requête, ont proclamé les bienfaits de ce soutra.
Puissent-ils se manifester en moi, ici et maintenant.

Protecteur mondain, chef des yakshas avec votre entourage,
Ainsi que vous l’avez promis devant les maîtres passés,
Contrez les ennemis, les forces nuisibles et les épidémies,
Pacifiez tous les conflits, développez la félicité du corps et de l’esprit,
Multipliez les richesses, le pouvoir, les biens les récoltes et la durée de vie,
Exaucez nos souhaits selon nos désirs,
Et protégez-nous constamment, sans faillir.

Le long mantra du Bouddha de médecine
OM NAMO BHAGAWATE BEKADZE /
GOUROU BENDOURYA PRABHA RADZAYA /
TATHAGATAYA / ARHATE SAMYAKSAM BOUDDHAYA /
TAYATHA / OM BEKADZE BEKADZE /
MAHA BEKADZE BEKADZE RADZA/ SAMOUGATE SOHA

Le court mantra du Bouddha de médecine
TAYATA OM BEKADZE BEKADZE MAHA BEKADZE BEKADZE RADZA SAMOUGATE SOHA

Lama-racine dont la bonté est sans pareille,
Roi des Shakya, Manjoushri, Shantarakshita et vous tous
Qui tenez dans les mains ce profond soutra,
Lamas directs et de la lignée, je vous rends hommage.

Compatissants qui libérez les êtres accablés,
Sept Sougata, Bouddha Shakyamouni et Saint Dharma,
Manjoushri, Kyabdreul, Vajrapani, Brahma et Ishvara,
Grands rois et yakshas, je vous rends hommage.

Je vous présente toutes les offrandes réelles et imaginées,
Transformées par la force du mantra, du samadhi et des souhaits,
Je confesse toutes fautes et transgressions, me réjouis des vertus
Supplie, invoque et destine ces vertus au grand Eveil.

Tout ce qui n’a pas été accompli ou qui a dégénéré,
Ce que j’ai fait ou poussé autrui à faire
Avec un esprit perturbé,
Soyez patient envers cela.

Les agissements des êtres des temps dégénérés,
De moindre mérite, en proie à l’ignorance et aux perturbations,
Contraires aux souhaits des Arya,
Soyez patient envers cela aussi.

Sous l’influence de l’avarice et du manque de connaissance,
J’ai fait de mauvaises offrandes ou les ai mal arrangées,
Ô protecteur, dans votre grande compassion,
Soyez patient envers cela aussi.

Les comportements cyniques et inconvenants,
Tout ce qui s’écarte ou va à l’encontre
De ce rituel issu du soutra
Soyez patient envers cela aussi.

Tout ce qui était superflu ou inachevé,
Les branches de ce rituel qui on dégénéré
Et tout ce que j’ai omis,
Soyez patient envers cela aussi.

Restant uni à cette image,
Pour le bien de tous les transmigrants,
Accordez-nous les siddhis puissants et suprêmes,
Et une longue vie exempte de maladies.

OM SOUPRATISHTA VAJRAYE SOHA

A la manière du Héros Manjoushri
Et selon la pratique de Samantabhadra,
Je destine pleinement tous ces mérites
Pour pouvoir suivre leur exemple.

Conformément à la suprême dédicace
Louée par les Bouddha des Trois Temps,
Je destine aussi toutes nos racines de vertu
A la conduite sublime.

L’assemblée des déités de Sangyé Menla
Remplit toutes les sphères de l’espace d’infinies perfections,
Certaines déversent une ondée de lotus versicolores,
D’autres entonnent des chants propitiatoires,
D’autres agissent pour triompher des adversités,
Et toutes nous octroient une splendide prospérité.
Réjouissez-vous de cette certitude
Et d’une voix mélodieuse, je formulerai des souhaits
Posant sur ma couronne ses pieds nimbés d’une éblouissante lumière blanche
Qui y impriment l’ouverture magnifique et fortunée de la Koumouda,
Maître suprême des dieux et des hommes,
Au seigneur des Mouni, la lune de l’éloquence, je rends hommage.

Manjoushri et le grand abbé Shantarakshita,
Trisong Détsèn Yabsé Atisha,
Losang Dragpa, le deuxième conquérant, et votre suite,
A la faveur des excellentes qualités accumulées
Par les suprêmes lamas racines et de la lignée,
Puissent tous les différends et déclins cesser,
Le bien et le bonheur augmenter comme la lune croissante.
Que tout soit favorable à savourer la glorieuse perfection.

Ayant accompli un océan de suprêmes prières et invoqué la vérité
Pour les êtres sans protecteur qui, pendant le déclin des enseignements,
N’ont pu être domptés par les autres conquérants semblables au soleil,
A la faveur des excellentes qualités accumulées
Par les sept Sougata, ces protecteurs des temps dégénérés,
Puissent tous les différends et déclins cesser,
Le bien et le bonheur augmenter comme la lune croissante.
Que tout soit favorable à savourer la glorieuse perfection.

Excellemment issus du lotus de la vaste langue du seigneur des Mouni,
Les enseignements si admirés du Shakya, sont tels,
Que même si on les accomplit dans leur période finale,
On obtiendra l’essence de l’ambroisie d’immortalité.
A la faveur des excellentes qualités accumulées
Par ce souverain du vaste et profond soutra-pitaka,
Puissent tous les différends et déclins cesser,
Le bien et le bonheur augmenter comme la lune croissante.
Que tout soit favorable à savourer la glorieuse perfection.

A la faveur des excellentes qualités accumulées
Par les enfants de la lignée qui accomplissent ce rituel du soutra,
En récitant simplement le nom des rois des médecins des dix directions
Et particulièrement les prières extensives du Bouddha enseignant
Et des Sougata,
Puissent tous les différends et déclins cesser,
Le bien et le bonheur augmenter comme la lune croissante
Que tout soit favorable à savourer la glorieuse perfection.

Accomplie par la compassion des Sougata, le mantra, la foi, le samadhi
Et les paroles de vérité, cette construction de joyaux,
Demeure des rares et sublimes est au-delà des trois mondes.
A la faveur des excellentes qualités accumulées
Par ce suprême champ de Bouddha semblable à Soukhavati,
Puissent tous les différends et déclins cesser,
Le bien et le bonheur augmenter comme la lune croissante.
Que tout soit favorable à savourer la glorieuse perfection.

Colophon
Traduit à partir du Tibétain et de la traduction anglaise de D. Molk et Gueshé Tsulga par C. Charrier.






Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling