BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter CD - Le chant des Dakinis

Même rubrique

Approfondir la pratique - Ajahn Thiradhammo
Le sourire du Bouddha - Martin Evans
L’arrêt, le calme, le repos et la guérison - Thich Nhat Hanh
Conte : Les Démons dans le Désert - Fondation bouddhiste Vihara Lemanique
"La vertu de moralité", Mahâprajnâpâramitâsâstra -
Aperçu sur le kamma suivant le bouddhisme - Vénérable Parawahera Chandaratana
En hommage à Sa Sainteté le Dalaï Lama -
Autres textes
L’esprit de la Voie - Kodo Sawaki
Enseignement du Bouddha et art de soigner - Dr. Daniel Chevassut
Témoignages tibétains -
Dilgo Khyentsé Rinpotché, une montagne immuable - Sofia Stril-Rever
Le bouddhisme est-il une religion ? - Goenka
Les vingt huit Bouddhas -
L’école de Palo Alto ou une autre approche de la Communication - Bruno Vella
Matthieu Ricard

De l’abandon par Matthieu Ricard
De la transformation personnelle au changement sociétal par Matthieu Ricard
Etre disciple, rencontre avec Matthieu Ricard par Matthieu Ricard
Gérer le stress et l’anxiété par Matthieu Ricard
Introduction à la pratique et au symbolisme du mandala dans le bouddhisme tibétain par Matthieu Ricard
L’empathie et la pratique intensive de la compassion par Matthieu Ricard
L’optimisme éclairé par Matthieu Ricard

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Enseignements


L’art de la méditation

Par Matthieu Ricard

La méditation visent à transformer l’esprit. Chacun de nous a un esprit, chacun peut travailler avec celui-ci. La méditation permet de cultiver et de développer certaines qualités humaines fondamentales, de la même façon que d’autres formes d’entraînement nous apprennent à lire, à jouer d’un instrument de musique ou à acquérir toute autre aptitude.

L’objet de la méditation est donc l’esprit. Pour le moment, cet esprit est à la fois confus, agité, rebelle et soumis à d’innombrables conditionnements et automatismes. La méditation n’a pas pour but de le briser ni de l’anesthésier, mais de le rendre libre, clair et équilibré.

Nous déployons beaucoup d’efforts pour améliorer les conditions extérieures de notre existence, mais en fin de compte c’est toujours notre esprit qui fait l’expérience du monde et le traduit sous forme de bien-être ou de souffrance. Si nous transformons notre façon de percevoir les choses, nous transformons la qualité de notre vie. Et ce changement résulte d’un entraînement de l’esprit que l’on appelle « méditation ». Se transformer intérieurement en entraînant son esprit est la plus passionnante des aventures.

La compréhension dont il s’agit ici consiste en une vision plus claire de la réalité. La méditation n’est pas un moyen d’échapper à la réalité, mais au contraire de nous faire voir la réalité telle qu’elle est, au plus près de ce que nous vivons, de démasquer les causes profondes de la souffrance et de dissiper la confusion mentale qui nous incite à chercher le bonheur là où il ne se trouve pas.

Il serait dommage de sous-estimer la capacité de transformation de notre esprit. Chacun d’entre nous dispose du potentiel nécessaire pour s’affranchir des états mentaux qui entretiennent nos souffrances et celles des autres, pour trouver la paix intérieure et pour contribuer au bien des êtres.

Nos traits de caractère perdurent tant que nous ne faisons rien pour les améliorer et que nous laissons nos dispositions et nos automatismes se maintenir, voire gagner en force pensée après pensée, jour après jour, année après année. Mais ils ne sont pas intangibles.

Si nous apprenions à cultiver l’amour altruiste et la paix intérieure, et que parallèlement, notre égoïsme et son cortège de frustrations s’atténuaient, notre existence ne perdrait rien de sa richesse, bien au contraire.

C’est aussi en développant nos qualités intérieures que nous pouvons le mieux aider les autres. La raison d’être ultime de la méditation est de se transformer soi-même pour mieux transformer le monde, ou de devenir un être humain meilleur pour mieux servir les autres. Elle permet de donner à la vie son sens le plus noble.

Le fruit de la méditation est ce que l’on pourrait appeler une manière d’être optimale ou un bonheur authentique. Ce bonheur-là n’est pas constitué d’une succession de sensations et d’émotions plaisantes. C’est le sentiment profond d’avoir réalisé de la meilleure des façons le potentiel de connaissance et d’accomplissement qui se trouve en soi. L’aventure en vaut la peine.

Pour conclure, souvenons-nous que notre esprit peut être notre meilleur ami comme notre pire ennemi. Le libérer de la confusion, de l’égocentrisme et des émotions perturbatrices est donc le meilleur service que nous puissions rendre à nous-mêmes et à autrui.

L’art de la méditation

Seminaire

La méditation n’est pas affaire de mots mais de pratique. Il ne sert à rien de lire maintes fois le menu d’un restaurant ; ce qui compte, c’est de se mettre à table. Il est néanmoins utile de disposer des lignes directrices qu’offrent les ouvrages des sages du passé. Ces derniers contiennent des mines d’instructions qui exposent clairement le but et les méthodes de chaque méditation, le meilleur moyen de progresser et les pièges qui guettent le pratiquant.

Etymologiquement, les mots sanskrit et tibétain traduits en français par « méditation », sont respectivement « bhavana », qui signifie « cultiver », et « gom », qui signifie « se familiariser ». Il s’agit principalement de se familiariser avec une vision claire et juste des choses, et de cultiver des qualités que nous possédons tous en nous mais qui demeurent à l’état latent aussi longtemps que nous ne faisons pas l’effort de les développer.

Durant le séminaire sur L’art de la méditation, nous aborderons les thèmes suivants :

La motivation qui doit précéder et accompagner tout effort

Les conditions favorables à l’exercice de la méditation :
- Suivre les conseils d’un guide qualifié
- Les lieux propices à la méditation
- Une posture physique appropriée
- L’enthousiasme comme moteur de la persévérance

Quelques recommandations générales

Tourner son esprit vers la méditation en contemplant :
- La valeur de la vie humaine
- La nature éphémère de toute chose
- Ce qu’il est judicieux d’accomplir ou d’éviter
- L’insatisfaction inhérente au monde ordinaire

Méditation sur la pleine conscience

Le calme intérieur (shamatha)
- L’attention au va-et-vient du souffle
- La concentration sur un objet
- La concentration sans objet
- Surmonter les obstacles
- La progression du calme intérieur

Méditation sur l’amour altruiste
- L’amour
- La compassion
- Se réjouir du bonheur d’autrui
- L’impartialité
- Comment associer ces quatre méditations
- L’échange de soi contre autrui

Apaiser la douleur physique et mentale

La vue pénétrante (vipasyana)
- Mieux comprendre la réalité
- Gérer les pensées et les émotions
- À la recherche de l’ego
- Méditation sur la nature de l’esprit

Dédier les fruits de nos efforts

Associer la méditation à la vie de tous les jours

Le site de Matthieu Ricard
Ses photos, publications, blog ...
http://www.matthieuricard.org

Dilgo Khyentsé Fellowship
La fondation Dilgo Khyentsé Fellowship est dédiée à la poursuite et au développement des activités de Dilgo Khyentsé Rinpoché.
http://www.shechen.org/

KARUNA
L’Association KARUNA a été créée, en France pour accompagner les programmes humanitaires de Matthieu Ricard
http://www.karuna-shechen.org






Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling