BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter CD - Le chant des Dakinis

Même rubrique

La paix : un art, une pratique, une approche bouddhiste - Thich Nhat Hanh
Lâcher prise sur la souffrance - Ajahn Thiradhammo
Ma mère, une femme de compassion - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Zazen sans rien gagner - Rév. Issho Fujita
Attaque contre la terreur - Thich Nhat Hanh
Paroles de vérité pour apaiser le danger des armes - Thangtong Gyalpo
Conseils à un méditant découragé - Ajahn Chah
Autres textes
La Pleine Conscience de la respiration - Thich Nhat Hanh
Mode de vie : Pourquoi vivons-nous dans l’urgence ? - Zaki Laïdi
Conférence sur la Méditation : une alliée thérapeutique pour le monde moderne -
Samatha et Vipassana - Lama Seunam Ouangmo
La méthode de cause à effet en sept points - Conseils de méditation pour vivre le bouddhisme - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Entraîner le cœur et l’esprit - Ajahn Chah
Le temps des longues peines - Jacques Thierry

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Enseignements


Investir dans la jeunesse et les générations futures

Au 21e siècle la civilisation mondiale est enrichie, diversifiée et complexifiée par l’évolution et les progrès dans tous les domaines, et plus particulièrement les domaines scientifique, technique, économique, sociale, juridique, culturelle et artistique.

Pourtant, malgré l’éducation pour tous, les êtres humains restent les mêmes dans leur vie personnelle, familiale, professionnelle et sociale.
Ils sont toujours confrontés à l’ignorance, à la cupidité et à la haine.
Ils continuent à souffrir et à commettre des actions négatives, poussés par la colère, la frustration, l’anxiété, le doute, la jalousie, l’excitation, la confusion, la dépression, le pessimisme.

Des désastres sont causés par les êtres humains, et des risques majeurs pour leur santé physique et mentale, ainsi que pour l’état de la Terre, mettent en danger la vie et la survie de l’humanité.

Apprendre de nos erreurs et ne plus perdre de temps

Le réchauffement climatique est le cas emblématique des conséquences néfastes des activités humaines à l’échelle de la planète.

La priorité urgente est d’apprendre de nos erreurs et de les corriger immédiatement.
Le compte à rebours des effets catastrophiques a été déclenché il y a longtemps déjà, le temps est ultra-limité pour que nous vivions dans l’inconscience et dans l’indifférence comme si les dangers étudiés et reconnus par les experts scientifiques n’existaient pas réellement.

Le déni, le refus et le rejet de ces dangers réels est un risque majeur et mortel pour l’humanité.
Les conflits et les guerres ravagent toujours les peuples et les nations, la violence meurtrière tue toujours des victimes innombrables, la paix dans le monde passe obligatoirement par la paix dans les cœurs.

La transmission des valeurs humaines par le Manifeste de la Responsabilité universelle

L’éducation holistique des jeunes du monde entier et des générations futures est une nécessité absolue parce que l’avenir de l’humanité et de la Terre est de facto entre leurs mains.

Ce sont eux et eux seuls qui façonneront le présent et le futur de la vie sur Terre.
Il est essentiel pour le plus grand bénéfice de tous qu’ils mettent en pratique dans leurs activités quotidiennes les valeurs de l’humanisme et de l’écologie citoyenne.

L’acquisition des meilleures compétences à l’état-de-l’art

La première règle de vie est de « remplir ses devoirs selon Satyagraha, sans se préoccuper des résultats bons ou mauvais pour soi-même. »

Mais la situation actuelle de l’humanité et de la Terre appelle des actions individuelles et collectives couronnées de succès remarquables et durables.

L’accès aux meilleures connaissances, aux meilleurs savoir-faire, aux meilleures pratiques est réservé jusqu’à présent aux élites des nations. Il doit impérativement être ouvert et facilité pour les jeunes du monde entier et les générations futures.

Au 21e siècle la générosité n’est pas une simple qualité rare, elle est une ardente obligation morale.
Il en est de même pour la discipline, la patience, la persévérance, la méditation et la sagesse, ainsi que la bonté aimante, la compassion, la joie et l’équanimité.

Association Paix et Responsabilité Universelle, sans but lucratif loi 1901
Khoa Nguyen, président fondateur
Sofia Stril-Rever, co-présidente fondatrice et porte-parole
Site internet : www.responsabilite-universelle.org
Adresse mail : paix@responsabilite-universelle.org





Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling