BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter CD - Le chant des Dakinis

Même rubrique

Colère - Roger Garin-Michaud
Devenir bouddhiste - Roger Garin-Michaud
Constance dans la pratique - Roger Garin-Michaud
Quel bouddhisme pratiquer ? - Roger Garin-Michaud
Concepts bouddhistes de base - Roger Garin-Michaud
Mais où sont donc les Lamas ? - Roger Garin-Michaud
Débuter dans le bouddhisme loin des centres - Roger Garin-Michaud
Autres textes
Déranger le Lama - Roger Garin-Michaud
"Mauvaise intention" - Roger Garin-Michaud
Mais où sont donc les Lamas ? / Lobsang Rampa - Roger Garin-Michaud
Roger Garin-Michaud

Bookmark and Share
- imprimer

> Archives > FAQ


Gay et bouddhiste ?

Par Roger Garin-Michaud

Question :
J’aimerais savoir s’il est possible d’être gay et bouddhiste ?

Réponse :
Siddhartha Gautama Shakyamouni a donné ses enseignements il y a plus de 2500 ans pour TOUS les êtres conscients quel que soit leur condition (divine, titanesque, humaine, animale, esprit affamé ou démon) et leurs orientations politiques, syndicales, religieuses ou sexuelles....

Question :
ok mais ma sexualité ne me parait guère compatible avec une prise de refuge et l’apprentissage d’un enseignement spirituel.
BOUDDHA est plein de compassion pour tous les êtres mais peut il ou veut il me transformer ?

Réponse :

ni l’un ni l’autre.
La seule personne qui puisse légitimement vouloir ou pouvoir te transformer c’est toi-même.

Même un Bouddha ne peut transformer le karma d’un être conscient, seul l’être conscient en question peut le faire.
La responsabilité individuelle (et collective) est d’une importance extrême dans les religions indiennes (bouddhisme ou hindouisme) et en ce qui concerne le bouddhisme on est très loin de toute forme d’intervention "divine" qui puisse changer les événements ou la condition d’un être.
Le bouddha ne fait appel qu’à notre conscience (et notre intelligence) pour voir les choses telles qu’elles sont (et non pas telles que nous souhaiterions qu’elles soient ou telles que l’on nous a "dit" qu’elles étaient).
Bouddha n’est pas un nom propre mais un adjectif sanscrit signifiant tout simplement "éveillé" par conséquent n’importe quel être peut devenir bouddha, il n’y a là aucune notion d’être suprême gouvernant l’univers et décidant du sort de ses "sujets" ou "créatures"...

D’autre part la sexualité n’est qu’une des composantes d’un être et ne peut être le facteur déterminant d’un engagement quelconque sur une voie de transformation spirituelle.
Il y a d’ailleurs des listes de discussions (mailing-lists) et des forums (newsgroups) qui ont été crés par et pour des bouddhistes homosexuels (mâles et femelles) ce qui prouve bien qu’il y a des centaines de milliers d’homosexuels de par le monde (qu’ils soient américains, européens ou chinois) qui ne voient aucune incompatibilité entre leur orientation sexuelle et leur pratique du bouddhisme....

All experts Buddhists
http://www.allexperts.com/getExpert.asp?Category=948

Les ressources sur le bouddhisme et l’hindouisme


http://www.cyberdistributeur.com





Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling