BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter Dalaï Lama

Autres textes
Evènement à l’Institut Karma interculturel et écologie(9, 10 - 22, 24 juin) -
3e Salon international des Initiatives de Paix (30 mai - 1 juin) -
3ème Forum du bien être, I.B.P.S centre culturel, Vitry sur seine (26 nov.) -
Enseignements de Sungjang Rinpoché, la voie du Bouddha, le lamrim (1 - 4 nov.) - Eric
Sesshin Zen Soto, organisée par le temple Gyobutsu Ji Nice (23 - 25 jan.) -
Venue de Son Eminence Jetsun Khandro Rinpoché à Vajradharaling et Kagyu Dzong (23-29 sept. ; 1-2 oct.) -
Minéraux en poudre, poussières d’étoiles.. Exposition à la librairie-galerie Impressions (6- 29 oct.) -
Méditation et Grand Air à Lérab Ling (30 oct. - 2 nov.) - Eric
Le Vénérable Sey Rinpoché à Paris les 28 et 30 mai et à Marseille les 12 et 13 juin -
Rencontre avec Yoko Orimo (29 nov.) -
Programme du festival des Nouveaux Mondes à Cassis (19 au 26 juillet) -

IMPRIMER

Formation Karuna - Programme d’introduction à la Psychologie Contemplative 2011

-  A Paris, 08 avril soir- 09 avril 2011
-  A Paris, 04 mai 2011 soir
-  A Bruxelles, 03 juin soir- 04 juin 2011
-  A Marseille, 30 juin 2011 soir
-  A Besançon, 01 juillet soir- 02 juillet 2011
-  A Paris, 30 septembre soir- 1er octobre 2011

Début du prochain cycle de formation
en octobre 2011

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS
www.formation-karuna.com
info@formation-karuna.com
06 34 39 42 30

Psychologie Contemplative,
Formation Karuna
3, rue du Midi,
94300 Vincennes

Contact :
Valérie Limon
06 34 39 42 30
info@formation-karuna.com
www.formation-karuna.com

à Paris, le 22 février 2011,

Objet : présentation de la formation de psychologie contemplative enseignée par l’association Karuna France

Madame, Monsieur,

Alors que de nombreux dossiers paraissent dans la presse montrant les bienfaits de la méditation et des pratiques de l’attention et de la pleine conscience, nous souhaitons faire connaître la Psychologie Contemplative qui a vu le jour aux Etats-Unis dans les années 70 mais n’a été introduite en France que très récemment. Il nous semble que cela pourrait intéresser vos lecteurs.

Nombre de psychologues s’accordent aujourd’hui pour pointer l’importance de l’empathie, de l’intelligence émotionnelle et sociale dans le contexte de sociétés modernes qui génèrent de l’isolement et une souffrance psychique de plus en plus grande. La psychologie contemplative apporte des outils concrets pour développer ces capacités et permettre aux personnes de nouer des liens authentiques et de sortir de l’isolement et de l’aliénation.

La Formation Karuna offre depuis 3 ans des cycles de formation à la psychologie contemplative en France, à destination de tous ceux qui souhaitent développer des relations authentiques, qu’ils soient ou non thérapeutes. Un nouveau cycle de formation va débuter en octobre 2011 et nous proposons dans les 6 mois qui viennent plusieurs week-ends et soirées d’introduction en France et en Belgique.

Vous trouverez dans ce dossier un article écrit par un de nos membres, rendant compte du déroulement d’un week-end d’introduction à la psychologie contemplative, ainsi qu’un entretien éclairant comment la formation Karuna peut être intégrée dans la vie professionnelle, en l’occurrence celle d’une professeur de lycée. Nous y joignons un document présentant la formation de manière détaillée ainsi qu’un historique de la psychologie contemplative.

Dans l’hypothèse où vous souhaiteriez présenter à vos lecteurs cette démarche, nous sommes bien sûr à votre entière disposition pour répondre à vos questions et vous accueillir pour un éventuel reportage ou des entretiens avec des personnes ayant suivi la formation. Vous pouvez librement exploiter le contenu de l’article et de l’interview joints si vous le jugez utile.

En vous remerciant de contribuer à faire connaître cette approche qui, nous le pensons, à beaucoup à apporter à la société d’aujourd’hui.

Valérie Limon pour l’association Karuna-France

La psychologie contemplative

Son histoire

Lorsque le maître Tibétain, Chögyam Trungpa Rinpoche, commence à enseigner la méditation aux Occidentaux dans les années 1960, d’abord en Angleterre puis aux Etats-Unis, il rencontre un obstacle majeur : ses étudiants considèrent le Bouddhisme comme une religion. A l’époque Hippie des années 1970, un grand nombre d’entre eux nourrissent une véritable fascination pour l’aspect religieux et exotique du bouddhisme Tibétain. Ils cherchent un maître à adorer et susceptible de leur faire atteindre des états de conscience altérés. Il lui est donc difficile de faire comprendre à ses premiers étudiants que la méditation est avant tout une méthode de travail et d’entraînement permettant d’explorer la nature de leur esprit et d’entrer en contact avec la réalité de leur vie quotidienne, de leurs pensées, de leurs émotions et de leurs difficultés de manière très concrète et directe, loin des paradis artificiels recherchés.

Confronté à cette fascination de certains de ses étudiants pour le religieux et découvrant la grande souffrance psychique dans laquelle se trouvent un bon nombre de jeunes occidentaux, Chögyam Trungpa réalise assez rapidement que le langage de la psychologie est un outil fondamental qui peut lui permettre de communiquer l’essence des enseignements bouddhistes en Occident. A partir des années 1970, il intègre donc un grand nombre de termes issus de la psychologie occidentale dans ses enseignements. A une époque où l’enseignement de la méditation est encore très traditionnel, l’emploi des termes “ego”, “névroses”, “anxiété” ou encore “dépression” et “schémas inconscients de pensée” marque une rupture importante et une volonté de la part de Chögyam Trungpa de transcrire les enseignements bouddhistes dans une langue véritablement accessible aux Occidentaux.

En 1974, Chögyam Trungpa fonde l’Institut Naropa, devenu depuis l’Université Naropa, à Boulder, au Colorado. Un groupe de psychiatres, psychologues et thérapeutes est nommé à la tête du département d’étude en Psychologie Contemplative. Trungpa Rinpoche entretient notamment une relation étroite avec le psychiatre Ed Podvoll, qui sera directeur du département de Psychologie Contemplative à Naropa de 1977 à 1990. Les interactions entre Trungpa, Podvoll et ses étudiants à Naropa ont permis d’établir le programme Windhorse, un programme de soin d’approche contemplative à destination de personnes psychotiques. Après la mort de Chögyam Trungpa en 1987, les programmes Windhorse ont continué à se développer et ont même vu le jour en Europe.

En 1996, Melissa Moore, Docteur En Psychologie et étudiante d’Ed Podvoll à l’Université Naropa, rencontre un groupe de psychologues et de psychothérapeutes allemands. A leur demande, et en collaboration avec Irini Rockwell, elle débute un programme d’enseignements lui permettant de transmettre les fondements de la Psychologie Contemplative à des professionnels en activité en Europe. Elle est bientôt rejointe par Paul Cashman et Gisela Von Keiser, eux aussi diplômés de l’Université Naropa et étudiants de Trungpa Rinpoche et d’Ed
Podvoll. Depuis plus de 10 ans maintenant, ces enseignements - dispensés sous le nom de Formation Karuna - ont permis de former des professionnels du travail avec les autres ( psychiatres, psychologues, psychothérapeutes, praticiens corporels, travailleurs sociaux, enseignants... ), et également des pratiquants de la méditation, des parents, etc..., à la Psychologie Contemplative.

Aujourd’hui, des cycles de formation Karuna existent en Allemagne, aux Pays-Bas, en France et un cycle débutera bientôt en Autriche. Les enseignants de la faculté Karuna sont Melissa Moore, Gisela Von Keiser, Barbara Märtens, Petra Drummer et Paul Cashman.

Le Sakyong Mipham Rinpoche, fils et successeur de Chögyam Trungpa à la tête de la lignée Shambhala-Bouddhiste, encourage le développement des enseignements dispensés par la Faculté Karuna.




Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling