BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter Dalaï Lama

Autres textes
Appel aux bénévoles pour le festival pour la Paix des 18 et 19 juin -
Retraite d’été guidée par les trois Maîtres de la lignée RIPA : Son Eminence Tertön Namkha Drimed Rabjam Rinpoché, Gyétrul Jigmé Rinpoché et Tamdrin Lhunpo Rinpoché (1-21 août) -
Expo-vente d’oeuvres d’art d’artistes contemporains au profit du Temple pour la Paix (2-3 juin) -
RIMAY MONLAM 2012 avec SAMDHONG RINPOCHE le Samedi 10 mars 2012 de 9h30 à 13h -
Portes ouvertes au Dojo Zen de Paris (30 sept.) -
Danses sacrées du Tibet par les moines de Sera Jé, à Paris (17 - 18 avril), au temple de Lérab Ling (26 avril) -
Journée de libération d’animaux à Menla Ling (18 mai) - Eric
Retraites et enseignements extraordinaires à Lerab Ling en 2010 (Sogyal Rinpoché, Ringu Tulku Rinpoche, Dzigar Kongtrul Rinpoché , Yangsi Kalou Rinpoché, Khyentsé Yangsi Rinpoché) -
Guésar et le Roi-démon (12 mars) -
Yoga Vision sur Facebook : yoga, méditation et créativité -
Pratique Silencieuse en Ardèche avec Frère Doji (9-13 fév.) -

IMPRIMER

Fiche de lecture : « Thérapie cognitive et émotions » sous la direction de Jean Cottraux

Ch 4 – thérapie basée sur la pleine conscience : mindfulness, cognition et émotion de Pierre Philippot
du livre « thérapie cognitive et émotions » sous la direction de Jean Cottraux, éd Masson 2007

Si en Occident la pratique de la méditation connaît un véritable engouement, il est intéressant de constater que, depuis peu en Europe, elle ne se limite plus aux centres bouddhistes mais s’introduit, avec un certain succès, en milieu hospitalier. C’est ainsi que sont nées les thérapies basées sur la « pleine conscience », qui intègre la méditation dans les thérapies comportementales et cognitives (TCC) et que présente ici Pierre Philippot.

Jon Kabat-Zinn défini la pleine conscience comme un état de conscience qui résulte du fait de porter son attention intentionnellement, sur l’expérience qui se déploie au moment présent, sans la juger. Elle est au cœur de la méditation bouddhique et a servi à l’élaboration de deux programmes : le Mindfulness-Based Stress Reduction program (MBSR), et une adaptation, la thérapie cognitive basée sur la pleine conscience (MBCT) destinée à prévenir les rechutes dépressives.

Ces programmes se composent d’exercices formels consignés dans des protocoles structurés. Le premier est le balayage corporel (body scan), qui consiste, en position couchée, à centrer son attention sur le corps partie par partie puis de manière unifiée. Dès la seconde séance, une méditation sur la respiration, en position assise, est proposée. Lors des exercices suivant, les participants sont invités à se concentrer sur d’autres éléments de leur expériences tels que les sensations corporelles, les sons et les pensées qui surviennent spontanément. Le travail se poursuit dans la vie quotidienne par des exercices informels de centration de l’attention dans des activités simples telles que se brosser les dents, manger un fruit, etc.

Les programmes MBSR et MBCT se déroulent sur huit séances hebdomadaires de groupe, guidées par un intervenant qui partage lui-même la pratique de la pleine conscience. Après la méditation, les participants sont invités à partager leurs impressions et questions consécutives à leur expérience personnelle de l’exercice, et ensuite sur celles qu’ils ont effectués en dehors des séances. Sur la base de ces commentaires et questions, l’animateur aborde le thème spécifique de la séance. Un nouvel exercice est alors pratiqué et représentera le programme à domicile de la semaine suivante.

Bien qu’il n’existe pas encore de données scientifiques suffisamment solides sur les applications possibles de ces programmes, un certain nombre d’hypothèses ont été avancées sur les processus psychologiques que mobiliserait cette pratique de la pleine conscience. Elle permet, tout d‘abord, une exposition prolongée à son expérience personnelle sans fuite ni évitement. Par l’attention présente, elle peut agir sur les boucles de rumination mentales qui entretiennent l’affectivité négative. Enfin, elle doit encourager un changement par acceptation des émotions qui nous habitent.

En Europe francophone, deux centres offrent régulièrement les programmes MBCT et MBSR : les hôpitaux universitaires de Genève et les consultations psychologiques spécialisées de l’université de Louvain-la-Neuve en Belgique. Il existe aussi un site internet francophone entièrement dédié à la pleine conscience comme intervention thérapeutique (www.esca.ucl.ac.be/mindfulness), qui offre, notamment, la possibilité de télécharger des enregistrements d’exercices.




Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling