BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter Dalaï Lama

Autres textes
Vivre le féminin de la compassion - Initiation de Tara Verte à Menla Ling avec Phakyab Rinpoché (9-12 août) - Eric
Visite du Dalaï Lama à Toulouse (13 - 15 août) -
Ateliers du yoga du rêve (28 juillet) -
Vivre l’expérience de Kalachakra avec Jhado Rinpoche (21 - 25 avril) -
Retraite de Noël "trouver la paix du cœur" (26 déc. - 1 jan.) -
Evénements publics cet automne à Lérab Ling -
Enseignements de Khenpo Karma Wangyal (27 - 28 oct.) -
Rencontre inter-traditions : la chevalerie spirituelle d’orient et d’occident (4-5 oct.) -
Journée de Méditation Zen en la présence du Vénérable Maître Zen Wu Bong (26 mai) -
Conférence et séminaire sur L’art de la Méditation par Matthieu Ricard au profit de l’association Karuna - Shechen (16 mai) -
Chagpori France organise une manifestation culturelle « Tibétains, l’Exil pour seul refuge » à Solliès –Toucas (var 83) (28-29 nov.) -

IMPRIMER

Festival artixtique : Birmanie, rêves sous surveillance (7-8 mai)

BIRMANIE, Birmanie, rêves sous surveillance


Expos, installations, performances, films et rencontres

Les 7 et 8 mai aux Voûtes

19, rue des Frigos (Paris 13)
Métro : Bibliothèque François Mitterand (ligne 14 ou RER C)

Jardin, plusieurs salles d’expo
Bar et restauration sur place
Entrée libre

Festival artistique inédit en présence d’artistes performeurs birmans. Vernissage de l’exposition photographique « Birmanie, rêves sous surveillance » (2003-2007) par Manon Ott & Grégory Cohen à l’occasion de la sortie du livre aux éditions Autrement.
Invités d’honneur : Collectif “GD” (artistes birmans). Htein Lin, artiste birman de renommée internationale et ancien prisonnier politique réfugié à Londres.

Des artistes-performeurs, des photographes et des cinéastes… Chacun raconte sa propre expérience de ce pays, qu’il s’agisse de son pays d’origine ou d’un pays longuement étudié et visité. Leurs réalisations peignent un tableau de la Birmanie contemporaine, de ses tensions et ses contradictions.


EDITO

Alors que l’actualité birmane est marquée par un regain de répression depuis les évènements de septembre 2007, que la junte militaire prépare en ce moment même un « référendum » biaisé d’avance, que la Prix Nobel de la Paix - Aung San Suu Kyi - va bientôt fêter un nouvel anniversaire emprisonnée dans sa résidence de Rangoon et que le mois d’août 2008 marquera l’anniversaire du soulèvement populaire de 1988 en Birmanie, ces artistes et auteurs tentent de nous livrer un regard plus en profondeur sur ce pays méconnu. Ils cherchent ainsi à ouvrir des débats, à donner à voir et à comprendre le quotidien sous cette dictature.

Ils s’intéressent à ceux qui résistent, à ceux qui cherchent à exploiter les marges d’expression disponibles ou à en créer. Dans un contexte de propagande, de surveillance et de censure omniprésente, l’imagination est parfois l’un des derniers échappatoires possibles ; la création, par l’utilisation des métaphores et des figures de style qu’elle permet, est une des formes les plus à même de porter des messages de résistance à l’image des spectacles des Frères Moustache (humoristes birmans) ou des textes de Ludu Sein Win (célèbre journaliste de Rangoon) dont les témoignages sont présentés au sein de l’exposition « rêves sous surveillance ». À l’image des performances du collectif GD et de Htein Lin présents lors du festival.


PROGRAMME aux Voûtes

Mercredi 7 mai (18-23H)

16 h Rencontre Presse / artistes du festival
(présence à confirmer)

18h Vernissage / cocktail
Birmanie, rêves sous surveillance
Expo photo par M.Ott & G. Cohen

Lifescapes
Installation par GD (collectif d’artistes birmans)

The fly
Performance par Htein Lin

20h Morosité des temps (poésie, danse, vidéo et musique)
Performance par GD

21h Yes or No
Performance par Htein Lin

Jeudi 8 mai (14-23H)

14h - 19h Expos / Installations / Performances

19h Yu
film documentaire de M.Ott 20 min + débat

19h30 Petits aménagements avec l’Occident
film documentaire de G.Cohen 20 min + débat

20h30 Free Burma
Performance par Htein Lin

21h30 Répétitions (poésie, danse, vidéo et musique)
Performance par GD


Les performances, expos, installations et projections

Les performances de Htein Lin donnent à voir et à ressentir sa perception et ses sentiments quant à la situation de son pays, sa manière d’appréhender le référendum à venir mais aussi son expérience en prison avant qu’il ne soit réfugié politique en Angleterre. Certaines des performances qu’il présentera ont été conçues pendant ses années d’emprisonnement et présentées plus tard dans des galeries privées en Birmanie. http://www.hteinlin.com/

Celles du collectif GD travaillent la « morosité des temps », ce temps qui échappe aux Birmans pris dans la répétition d’années de dictature. À partir des « maux » et des mots glanés auprès de la population en Birmanie, GD propose une série de photographies troublantes intitulée « Blessé, langage du corps ». Cette exposition cherche à refléter la fragilité de l’existence humaine tandis que l’installation Lifescapes dépeint, à l’aide de mots placardés, sur les parois, le sol et les plafonds de l’espace d’exposition, un paysage imaginaire : celui d’un état de pensée recueilli par l’artiste auprès des Birmans, des chuchotements tristes et pessimistes, parfois ironiques qui se sont glissés à son oreille. L’identité des artistes “GD” sera voilée, leurs performances sont interdites en Birmanie.

À l’occasion de la sortie du livre « Birmanie, rêves sous surveillance », l’exposition de photographies noir et blanc de Manon Ott & Grégory Cohen présente un reportage sur la situation politique et sociale birmane qu’ils ont mené au cours de six séjours en Birmanie entre 2003 et 2007. Leurs photographies s’alternent avec des portraits accompagnés de témoignages d’opposants, d’écrivains et d’artistes birmans qui racontent comment la résistance des esprits est devenue en Birmanie une culture à la fois intime et nationale.

Enfin, les films documentaires projetés, au travers de deux portraits de réfugiés birmans vivant en France, interrogent les raisons de leur exil mais aussi leurs conditions de vie ici. Le film « Yu » (Manon Ott), sur l’histoire d’une jeune demandeuse d’asile birmane, a été sélectionné dans plusieurs festivals internationaux (Cinéma du réel 2008, FIPA 2008…). Le film « Petits aménagements avec l’Occident » (Grégory Cohen), au travers du portrait d’un moine bouddhiste birman vivant à Paris questionne la rencontre entre deux « mondes », entre deux cultures parfois aux antipodes l’une de l’autre. Les projections seront suivies d’un débat avec les réalisateurs.

Projet Birmanie, rêves sous surveillance (Festival, expo et livre)
http://www.projet-birmanie.com/




Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling