BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter Dalaï Lama

Autres textes
Zen, Méditation et Echange, avec le père Pierre de Bethune, moine bénédictin à Clerlande (Belgique) (14 mars) -
Enseignements de Ringu Tulku Rinpoché (9-11 juin) -
Enseignements de Khenpo Tashi Rinpoche (30 jan. - 15 mars) - Eric
La tournée des reliques passe par la ville de beausoleil dans les alpes maritimes (4-6 fév.) -
Gyétrul Jigmé Rinpoché à Paris, Marseille et Ramatuelle du 30 septembre au 4 octobre -
Tournée 2016 en France de Son Eminence Dzogchen Rinpoché (mars) - Eric
Programme du centre Kalachakra (nov.) -
Session Vipassana de Toussaint (31 oct. - 4 nov.) -
La méditation des étapes de la voie par le Vénérable Lotchen Rinpoché (30 sept.) -
Salon Zen (2-6 oct.) -
Enseignements des Préliminaires du KuneSangue Gong-Dü, "La Bonne Voie de l’Eveil", à Strasbourg (28-30 juin) - Eric

IMPRIMER

Enseignement Dzogchen de Chögyal Namkhai Norbu à Paris + Enseignement et présentation de la Danse du Vajra et du Yantra Yoga (23-25 sept.)

Danse Sacrée : la DANSE du VAJRA

En avril 2011 l’UNESCO a pris la Danse du Vajra sous sa protection et l’a reconnue pour sa valeur inhérente, culturelle et spirituelle.

Un témoignage de la manifestation et de l’évolution de l’enseignement de la Danse du Vajra

Les danses et les musiques sacrées ont existé depuis l’origine des
civilisations, comme expression de dévotion, d’amour et de besoin de
communication avec le divin.

De nombreuses pratiques dansées existent dans les traditions
Bouddhistes. Elles font partie des voies spirituelles, reliées aux enseignements tantriques, appelées également des Danses du Vajra. Dans ces danses on utilise souvent des costumes et des masques, symbolisant les déités, les protecteurs et les Maîtres.

Chögyal Namkhai Norbu, un maître Dzogchen renommé, a reçu à la fin
des années 80 dans un terma le Tantra intitulé ‘La Danse du Vajra qui
libère les Six Classes d’Etres dans les Six Dimensions Pures’. C’est
un enseignement Dzogchen, une méthode extraordinaire et complète, une
danse sacrée qui permet de découvrir notre véritable nature et
harmoniser l’énergie de l’individu.

Dans l’enseignement Dzogchen l’introduction directe à la nature de
l’esprit par un Maître Dzogchen est indispensable. La Danse du Vajra
est une des méthodes les plus essentielles de cet enseignement. C’est
une pratique qui permet de découvrir la nature de l’esprit au delà de
tout concept, l’état primordial de l’individu. En pratiquant la Danse,
nous apprenons à intégrer nos corps, voix et esprit dans l’état de la
contemplation.

Témoignage de Stoffelina Verdonk professeur de Danse du Vajra en France :

« Je me rappel ma première rencontre avec la Danse du Vajra et la découverte des enseignements Dzogchen à travers de cette Danse. En 1990 je suis allée a Merigar, le centre principal de la Communauté Dzogchen qui se trouve en Italie. J’ai vu mon Maître danser en état de présence sur un Mandala de cinq couleurs, si simple et élégant dans les mouvements de la Danse du Vajra. Nous étions nombreux à apprendre
cette nouvelle pratique avec Lui. La Danse de Vajra a uni pour moi, danseuse depuis l’enfance, l’essence de l’enseignement Dzogchen et ma passion du son et du mouvement.

J’ai commencé à apprendre la Danse du Vajra très précisément. Avec le
temps, j’ai appris que tous les sons font partie de l’enseignement de
la Danse et sont liés aux points d’énergie dans notre corps. Chaque
son correspond à un mouvement précis et nous devons essayer de nous
relaxer dans le son et le mouvement. Cela est notre méditation.

Au début j’ai beaucoup dansé toute seule. Ensuite j’ai eu de la chance
de découvrir la danse avec d’autres pratiquants, dans la joie de
partager et d’harmoniser la Sangha.

Je suis toujours touchée de voir que tant de personnes qui ne se sont
jamais intéressé à la danse apprennent la Danse du Vajra et la
pratiquent en développant l’état de la présence.

Quand mon Maître m’a autorisé à enseigner la Danse du Vajra, j’ai pu
rencontrer tant de pratiquants, avec leurs capacités et limitations,
dans tant d’endroits et conditions différentes, en train de danser
cette même danse sur différents Mandalas pour s’harmoniser. »

Danser ensemble sur un mandala :

Danser la Danse du Vajra ensemble veut dire que nos sens sont ouverts :
nous nous voyons les uns les autres, nous nous rencontrons, nous nous
croisons, en harmonisant nos énergies.

C’est une pratique collective par excellence, et une pratique de la
purification. En dansant ensemble nous sommes le Mandala de la
transmission Dzogchen vivante.

Le dernier pas de la Danse du Vajra symbolise l’intégration, qui est
la découverte la plus importante pour un pratiquant du Dzogchen . Tous
les pas, les sons, les respirations, les pensées, les sensations, les
émotions, tout le corps, tous les phénomènes, tout lieu sacré, tout
lieu ordinaire ne sont rien d’autre que les manifestations de l’état
naturel, sans début ni fin.

La Danse continue ; chaque jour de notre vie, sur le Mandala de notre Terre.

La Danse du Vajra est une méthode habile pour intégrer toute notre
dimension dans l’état primordial. Ainsi, elle se déploie comme une
voie rapide pour la réalisation totale.

Témoignage de Stoffelina Verdonk (Vajra Dance instructor), en collaboration avec
Adriana dal Borgo (Vajra Dance teacher), Nadia Poureau et Beata
Debarge.

ÉVENEMENT : Du 23 au 25 septembre 2011 Enseignement Dzogchen de
Chögyal Namkhai Norbu à Paris + Enseignement et présentation de la Danse du Vajra et du Yantra Yoga.
Information et inscription : http://association.dzogchen.free.fr et chnn.paris2011@hotmail.fr




Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling