BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter CD - Le chant des Dakinis

Sa Sainteté le Dalaï Lama
Paix interieure, paix universelle - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Un certain bien-être - Jean-Claude Carrière
La compassion et l’individu - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Pour un sentiment de responsabilité universelle - Sa Sainteté le Dalaï Lama
En hommage à Sa Sainteté le Dalaï-Lama - Trulshik Rinpoché
Le mandala de Kalachakra est associé au royaume, à la communauté, à la société - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Never give up - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Même rubrique

Le "non-esprit" - Houang-po
Conseil à un vannier pére de famille - Jigmé Khyentsé Rinpotché
Le Son du Silence - Ajahn Sumedho
La fondation de l’ordre des nonnes - Bouddhisme Actualités
Zenki : Zen Attitude - Maître Dogen
Pourquoi sommes nous ici ? - Ajahn Chah
L’arrêt, le calme, le repos et la guérison - Thich Nhat Hanh
Autres textes
Pour un humanisme générique - Jean Chesneaux
Les fruits de la tendresse - Denis Ledogar
Méditer - Thich Nhat Hanh
Le chant des Dakinis - Sofia Stril-Rever
Shambhala, la voie du guerrier - Patrice Cayla
Actualités septembre 2009 : Le monastère de Bat Nha au Vietnam -
Les quatre rencontres - André Bareau

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Enseignements


En hommage à Sa Sainteté le Dalaï Lama

Editorial de la revue Rigpa Revue Internationale 2000. En hommage à Sa Sainteté le Dalaï-Lama.

Cette édition spéciale du journal de Rigpa est dédiée à la célébration de la venue de Sa Sainteté le Dalaï-Lama dans la région du Golfe de Lion, dans le sud de la France, et dans le centre de retraite de Rigpa à Lérab Ling. Cette année est riche en événements : le soixantième anniversaire de l’intronisation de Sa Sainteté en 1940, ses enseignements sur « Le Chemin vers l’Eveil » en France, sa présence à Lérab Ling, la transmission spéciale de Vajrakilaya, basée sur les révélations de Tertön Sogyal Lérab Lingpa, et un drupchen - une pratique élaborée et un rituel de médecine issus de cette même révélation - qui sera accompli pour la première fois en occident. Cette année marque aussi les vingt-cinq ans de l’œuvre de Sogyal Rinpoché en occident, oeuvre qui a pris le nom de Rigpa.

image 212 x 294
La première partie de ce magazine est entièrement consacrée à un hommage à Sa Sainteté. Il y a déjà quarante ans, David Howarth, qui aida Sa Sainteté à mettre par écrit sa première autobiographie Mon pays et mon peuple et a rédigé un article qui devait s’avérer prophétique. « Nous vivrons peut-être assez longtemps pour en voir l’éclat » avait-il dit, faisant référence à l’influence du Dalaï-Lama sur le monde, peu après sa fuite du Tibet, dans une étonnante analyse reproduite ici. Cet hommage est composé de témoignages personnels sur Sa Sainteté semblable à celui-ci, provenant d’individus très différents qui l’ont tous bien connu ou ont travaillé avec lui, en des occasions très particulières. Chacun de ces individus est remarquable à sa façon. Parmi eux, un éminent lama tibétain, un chercheur chilien en neurosciences, un moine bénédictin, un rabbin juif, un représentant du gouvernement indien, un militant pour la paix thaïlandais, un érudit et bouddhiste américain, et un écrivain et artiste français. A travers eux, nous découvrons peu à peu un portrait de Sa Sainteté assez différent de ceux que l’on connaissait jusqu’alors.

Tout d’abord, c’est une voix tibétaine, issue du cœur de la tradition qui nous parle. Kyabjé Trulshik Rinpoché est à la fois un éminent maître tibétain, un disciple dévoué de Sa Sainteté ainsi qu’un de ses maîtres ; il lui offre des enseignements très rares de l’école Nyingma. Au rôle prépondérant du Dalaï-Lama dans le bouddhisme et pour les Tibétains, à son statut de Prix Nobel de la Paix et de guide pour l’humanité, succèdera un éventail d’aperçus sur les nombreux aspects de sa vie et de sa personnalité. L’intérêt que Sa Sainteté porte à la science et son implication dans ce domaine sont évoqués par Francisco Varela, qui l’a rencontré pour la première fois au symposium d’Alpbach, auquel participait également un vieil ami du Dalaï-Lama, le physicien David Bohm. Les efforts soutenus de Sa Sainteté pour une meilleure compréhension entre les religions sont décrits par le Père Laurence Freeman, son interlocuteur dans ce dialogue extraordinaire entre chrétiens et bouddhistes et par le Rabbin Yrving (Yitz) Greenberg, membre du groupe des délégués juifs qui ont rendu visite au Dalaï-Lama à Dharamsala. L’une des plus anciennes amies de Sa Sainteté en Inde est sans doute le Dr. Kapila Vatsyayan, une des principales représentantes du gouvernement qui a beaucoup aidé les tibétains exilés. Sulak Sivaraksa, un militant bouddhiste et pacifiste thaïlandais, s’exprime, avec un plaisir évident, sur la force que donne son statut de moine au Dalaï-Lama pour agir dans le monde. Un universitaire américain et bouddhiste, écrivain et théoricien d’avant-garde, Robert Thurman, décrit la dimension extraordinaire de cet être qui n’a cessé de l’étonner au fil des ans. Le scénariste, dramaturge, auteur et écrivain Jean-Claude Carrière met l’accent avec une étonnante précision, sur ce que l’on peut éprouver en présence du Dalaï-Lama. Nous concluons cet hommage par une prière de longue vie dédiée à Sa Sainteté, composée par Jamyang Khyentsé Chökyi Lodrö, maître des maîtres, qui rencontra Sa Sainteté pour la première fois en 1955 et qui, s’il ne nous avait pas quittés en 1959, serait devenu son maître. Son lien avec Rigpa est particulièrement profond, puisqu’il reconnut Sogyal Rinpoché et veilla sur son éducation au Tibet. Sa prière, émaillée de significations et pleine de profondeur, invoque la longévité du Dalaï-Lama en le décrivant comme un maître oecuménique, champion de l’intégrité et de la pureté de toutes les écoles du bouddhisme tibétain.

Pour marquer le vingt-cinquième anniversaire de Rigpa, nous tenterons de résumer les instants les plus marquants d’un des premiers chapitres des annales du bouddhisme en occident, qui s’étend sur un quart de siècle. Ceci comprend deux enseignements de Sogyal Rinpoché : son discours à la conférence des enseignants bouddhistes en occident, en présence du Dalaï-Lama, cet été, et un enseignement donné à la retraite du Millénaire de Rigpa en Allemagne, intitulé la Grande Paix Naturelle, dans lequel il met l’accent sur la pratique et sur la meilleure façon d’être pour aborder le vingt et unième siècle. Nous vous informerons aussi sur les événements survenus dans le monde de Rigpa : la visite de grands maîtres, les retraites et le programme d’aide aux mourants. D’une certaine façon, ces événements sont aussi un hommage au Dalaï-Lama car une organisation telle que Rigpa n’aurait jamais pu réussir sans l’influence, les enseignements, les encouragements, le soutien et la présence de Sa Sainteté. Rigpa lui doit une reconnaissance éternelle, et c’est un honneur et une bénédiction incommensurable pour Rinpoché et pour Rigpa d’avoir contribué, même modestement, à ses visites en occident depuis les premiers temps.

Notre objectif, en rendant cet hommage, n’a pas été de combler d’éloges Sa Sainteté car il trouverait cela dérisoire et de mauvais goût. Il y a peu de temps en Amérique, il a désavoué ces termes inadéquats et peu souhaitables utilisés pour le désigner, tels que « Bouddha vivant » et « Dieu-Roi ». Il souhaite qu’on le voit tel qu’il est. Le Dalaï-Lama n’est pas un dieu, distant et invisible. C’est un être humain, qui marche sur la terre, qui rit, qui s’arrête pour réfléchir, qui se déplace avec élégance parmi nous et qui soudain échappe à ses gardes du corps pour serrer encore une main. C’est cela qui fait que, pour beaucoup d’entre nous, il revêt cette majesté particulière : une intelligence si vive, une tendresse aussi désarmante et une force si contagieuse incarnées en un être humain, qui nous ressemble mystérieusement.

Au cours de son émission télévisée en Amérique, Larry King a demandé à Sa Sainteté quel pourrait être l’aboutissement, bon ou mauvais, des recherches sur le génome humain. Sa réponse fut simple « Chaque acte humain dépend de la motivation, qu’elle soit sincère, honnête ou bénéfique à long terme. » L’avenir nous réserve des défis inimaginables, et on peut même se poser la question de ce qui restera de la « race humaine », ou si de nouvelles sortes d’êtres humains se développeront. Le Dalaï-Lama sait que certains critères deviendront de plus en plus vitaux pour structurer la conduite et les attitudes humaines. « Ce sont les qualités de l’esprit humain telles que l’amour, la compassion, la patience, la tolérance, le pardon, le contentement, le sens des responsabilités et l’harmonie qui apportent le bonheur individuel et collectif ». On retrouve ces mêmes valeurs depuis sa première déclaration sur la responsabilité individuelle et universelle en 1973, jusqu’à son appel à une révolution spirituelle et éthique, en 1999. Ce sont ces valeurs qu’il s’efforce de faire entendre à travers le monde.

Le Dalaï-Lama ne peut être séparé de son époque, c’est la raison de sa présence parmi nous. Quelqu’un a dit une fois que le vingtième siècle avait eu deux effets sur l’espèce humaine il nous a rendu plus solitaires et plus puissants que jamais. Le Dalaï-Lama sait qu’il s’adresse à un monde où, selon ses propres mots, « nous avons de plus en plus de mal à nous montrer de l’amour », et où, dans un contexte de virtuosité technologique, on enseigne aux êtres humains qu’ils ne sont rien de plus qu’un groupement aléatoire de molécules. Le message de Sa Sainteté doit être considéré comme un ensemble de conseils des plus importants et des plus pragmatiques, qui sera précieux pour notre survie dans l’avenir. Il nous transmet une vision nouvelle de ce que nous sommes, qui nous élève et nous vivifie et honore profondément notre véritable nature d’êtres spirituels, tout en insistant sur la justice sociale. Il en appelle à une évolution en conscience de l’humanité à tous ceux qui veulent l’entendre. Nous pouvons considérer que nous avons eu une chance incroyable de l’avoir rencontré, de l’avoir vu, de l’avoir écouté ou lu et de savoir que, oui, nous avons vécu « assez longtemps pour voir l’éclat de la flamme », une flamme d’amour, que nous n’aurions jamais imaginée aussi resplendissante, qui apporte la lumière dans la vie d’innombrables individus et marque pour toujours le cours de l’histoire. Puisse-t-elle briller de plus en plus loin dans l’avenir !

Publié par The Tertön Sogyal Trust

Voir les articles :

En hommage à Sa Sainteté le Dalaï Lama

Editorial

En hommage à Sa Sainteté

Un hommage poétique de Kyabjé Trulshik Rinpoché, l’un des maîtres les plus éminents de la tradition Nyigma, l’Ecole Ancienne du bouddhisme tibétain

Un certain bien-être

Le scénariste et écrivain français Jean-Claude Carrière met l’accent sur ce qu’il éprouve en présence de Sa Saineté

Commandes

Les livres et revues suivantes peuvent être commandés auprès de Zam France :

- L’avenir du bouddhisme (4 essais de Sogyal Rinpoché)

- Dzogchen, l’essence du coeur de la grande perfection (Sa Sainteté le Dalaï-Lama)

- Rigpa, revue internationale

Prix

- L’avenir du bouddhisme (4 essais de Sogyal Rinpoché)

Disponible au prix de 45FF + frais de portage (France : 7FF, Europe : 8FF, Canada : 15FF)

- Dzogchen, l’essence du coeur de la grande perfection (Sa Sainteté le Dalaï-Lama)

Disponible au prix de 130FF + frais de portage (France : 16FF, Europe : 35FF, Canada : 52FF)

- Rigpa, revue internationale

Disponible au prix de 90FF + frais de portage (France : 14FF, Europe : 32FF, Canada : 44FF)

Le prix du portage pour plusieurs livres et revues est le suivant :

Livre Dzogchen et Revue Rigpa

France : 21FF, Europe 56FF, Canada 90FF prioritaire ou 46FF économique

Revue Rigpa et L’avenir du bouddhisme

France 16FF, Europe 35FF, Canada 52FF prioritaire ou 25FF économique

Livre Dzogchen et L’avenir du bouddhisme

France 21FF, Europe 47FF, Canada 70FF prioritaire ou 38 économique

Adresse

Zam France

1, rue de Soulondre

34700 Lodève

France

Tél. : +33 (0) 467 889 100

Fax : +33(0) 467 884 631

Email : zamfrance.boutique@free.fr

Terres des Bouddhas

14 rue Guisarde, 75006 Paris (M° St Sulpice)

Tél. 01 40 51 00 29, Fax 01 40 51 78 37

Plus d’information sur Sogyal Rinpoché et l’association Rigpa sur le site internet à l’adresse

http://www.rigpafrance.com





Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling