BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter Phalyab Rinpoche

Espaces
Dalaï-Lama
Responsabilité Universelle
Kalachakra
Village des Pruniers
Théravada
Matthieu Ricard
Sofia Stril-Rever
Namgyal Archives
Enfants du Tibet
Menla Ling
Soignants bouddhistes
Pratique de la méditation


Articles
Spiritualité
Art de vivre
Société
Annuaire de sites
Bouddhisme général
Théravada
Mahayana/Zen
Vajrayana
Spiritualité
Art de vivre
Société

Participer
Forum
Newsletter
Partenaires

LES BRÈVES
Elections Présidentielles : Destination Tibet

jeudi 1er novembre 2001


Claude Levenson, écrivain et journaliste, a depuis longtemps choisi l’arme de la parole et de l’écrit pour soutenir le droit des peuples face à l’oppression ou la colonisation, et en particulier celui du peuple tibétain.

Forte du soutien des sympathisants de la cause tibétaine, et de ceux qui se réclament de la France des Droits de l’Homme, elle décide aujourd’hui de faire de son combat la raison de son engagement aux élections présidentielles de 2002.

Le 24 Octobre 2001 à Strasbourg, le Dalaï Lama intervient pour la première fois en séance plénière devant le Parlement Européen. Mme Levenson obtient alors de lui un nouveau feu vert : "Dans le cadre de la non-violence, et de certaines valeurs qui plus que jamais actuellement doivent être défendues", a affirmé le Dalaï Lama à Claude Levenson, cette candidature est "très positive".

Déjà, rencontrant les associations pro-tibétaines à Paris le 13 octobre dernier, Mme Levenson déclarait : "Cela fait plusieurs années que je vais au Tibet et que j’essaie dans la mesure de mes moyens de faire quelque chose, en écrivant et en tâchant d’informer. Au fil de ces voyages, depuis 1984, j’ai pu voir la dégradation de la situation au Tibet. Pour être franche, et je le dis comme je l’ai dit à Sa Sainteté le Dalaï-Lama, si l’on ne fait pas quelque chose très rapidement en vue de négociations et pour que le Tibet puisse jouir au minimum sinon de son droit à l’autodétermination, du moins d’une véritable autonomie, je pense que dans un avenir très bref, il n’y aura plus rien à négocier. (…)

C’est pourquoi nous avons pensé que peut-être, la campagne présidentielle serait une possibilité de tâcher de faire savoir à ceux qui nous représentent, ceux que nous élisons, que la situation au Tibet nous préoccupe et que l’on n’a pas le droit pour l’avenir, pas seulement celui des Tibétains, mais le nôtre aussi, de laisser mourir le Tibet. "

A travers cette candidature, c’est à notre conscience que Claude Levenson s’adresse : laisserons-nous nos sociétés occidentales se rendre complice de non-assistance à peuple en danger ?

Cette démarche forte est aussi le moyen de sensibiliser les autres candidats sur le drame du Tibet. Sans relâche nous avons interpellé nos élus : Maires, Députés, Sénateurs, Président… sans aboutir. Pour la France, le Tibet reste une province chinoise.
Nous estimons que le Tibet est un pays colonisé par la Chine, nous souhaitons la reconnaissance du gouvernement tibétain en exil, nous souhaitons des négociations entre Pékin et le gouvernement tibétain : voilà ce que nous pourrons demander au prochain Président de la République en soutenant la candidature de Mme Levenson.

Encore faut-il s’unir et travailler ensemble pour concrétiser cette action unique. Pour aider à obtenir les 500 signatures indispensables à l’officialisation de cette candidature, et demander le dossier à faire parvenir à votre maire, contactez maintenant le :

Comité d’appel à la candidature de Mme Claude Levenson c/o Passeport Tibétain
6 rue Cadinot 90850 Essert Tél : 03 84 28 10 39 / E-Mail :passeporttibetain@wanadoo.fr

Bouddhisme Actualités, Novembre 2001, La chronique de France-Tibet

LIRE EN LIGNE : http://www.tibet.fr/



Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling