BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter CD - Le chant des Dakinis

Poème
Le maître est décédé, les grands frères sont là - Nyoen
De la pure tranquillité - Maître Wanshi Shokaku
Poèmes Zen - Khoa Nguyen
Trouver une nouvelle source - Fondation bouddhiste Vihara Lemanique
L’arbre qui se comportait comme un chasseur -
Il n’y a rien à faire pour la recherche du bonheur - Lama Guendune Rinpoché
Conte de sagesse : Mahakapi, le singe roi - Patrice Favaro
Même rubrique

De la transformation personnelle au changement sociétal - Matthieu Ricard
L’essentiel de la méthode de transmission de l’esprit - Houang-po
La Méditation Vipassana - Bhante Henepola Gunaratana
Questions et réponses avec Ajahn Chah - Jack Kornfield
Le boudhisme, les refuges et les préceptes - Ajahn Khemasiri
Tourner la roue - Lama Thubten Yeshe
Cultiver la compassion - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Autres textes
« Vous êtes un enfant de Dieu » - Marianne Williamson
Zen et neurobiologie : la réconciliation du corps et de l’esprit - François Lang
La loi de causalité - Vénérable Tich Thien Châu
Le Pardon - Matthieu Ricard
La prière qui apaise les souffrances - Pema Wangyal Rinpoche
Paix interieure, paix universelle - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Méditation et non méditation - Yongey Mingyour Rinpoché
Fondation bouddhiste Vihara Lemanique

Conte : Les Démons dans le Désert par Fondation bouddhiste Vihara Lemanique
Le garçon et les clous : un conte sur l’importance des amis par Fondation bouddhiste Vihara Lemanique
Le Moine Joyeux : détaché des richesses et du pouvoir, le bonheur s’accroît par Fondation bouddhiste Vihara Lemanique

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Enseignements


Conte d’amitié : Le Vent et la Lune

Le temps change mais l’amitié reste

Par Fondation bouddhiste Vihara Lemanique

Il était une fois deux très bons amis qui vivaient à l’ombre d’un immense rocher. Aussi étrange que cela puisse paraître, un était un lion et l’autre un tigre. Ils s’étaient rencontrés quand ils étaient encore très jeunes et ne connaissaient pas la différence entre les lions et les tigres. C’est pourquoi ils ne pensaient pas que leur amitié était quelque chose d’inhabituelle. L’endroit où ils vivaient était paisible, sûrement sous l’influence d’un gentil moine de forêt qui vivait tout près. C’était un ermite, une personne qui vit loin des autres gens.

Un jour, pour une raison stupide, les deux amis se disputèrent. Le tigre expliquait : « Tout le monde sait que le froid est causé par la lune qui passe de la pleine lune à la nouvelle lune ! » Le lion répondait : « Mais où as-tu entendu une stupidité pareille ? Tout le monde sait que le froid est causé par la lune qui passe de la nouvelle lune à la pleine lune ! »

La dispute devenait de plus en plus agitée. Personne n’arrivait à convaincre l’autre. Ils n’arrivaient pas à se mettre d’accord. Ils commençaient même à s’appeler par tous les noms possibles ! Ils décidèrent alors d’aller voir le sage moine car il pouvait sûrement leurs donner une solution à leur dispute.

Rendant alors visite au paisible ermite, le lion et le tigre le saluèrent respectueusement et lui posèrent leur fameuse question. Le gentil moine réfléchit un moment et donna sa réponse : « Il peut faire froid à n’importe quelle phase de la lune, que ce soit de la pleine lune à la nouvelle lune ou inversement. C’est en fait le vent qui amène le froid quand il souffle du nord, de l’est ou de l’ouest. C’est pourquoi vous avez tous les deux raison ! Et aucun des deux n’a gagné ni n’a perdu. La chose la plus importante est de vivre sans dispute, de rester unis. L’unité est la meilleure des choses.

Moralité : Le temps change mais l’amitié reste.

Fondation bouddhiste Vihara Lemanique
Grande Rue 8 - 1110 Morges Suisse
Tél : +41 21-802 42 64 - Fax : +41 21-802 42 74






Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling