BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter Phakyab Rinpoche

Même rubrique

Toucher terre : l’approche corporelle dans la relaxation naturelle - Marc Marciszewer
La prière aide-t-elle à vivre ? - Tareq Oubrou
La Vacuité - John Blofeld
Une saison en enfer - Eloi Leclerc
Pensées - Maître Eckhart
Autres textes
DALAI-LAMA Mon autobiographie spirituelle -
Metta Suta -
Une histoire zen de voleurs père et fils - Khoa Nguyen
Genjō Kōan - L’existence comme expression de l’éveil - Maître Dogen
Le Mandala, source de transformation psychologique - Luc Marianni
Dharma et nourriture - Jean-François Gantois
Mahâprajnâpâramitâ - Houei Neng
Krishnamurti

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Intégration > Spiritualité > Pratique


Comment apprendre aux enfants à méditer ?

Observez votre propre pensée. Ne cherchez pas à la corriger, à la supprimer. Ne dites pas "Tout ceci est trop difficile." Simplement, regardez, maintenant, tout de suite, ce matin

Par Krishnamurti

(...) Puisque vous ne savez pas ce qu’est la méditation, nous allons apprendre. Pour apprendre à connaître la méditation, voyez comment fonctionne votre esprit. Vous devez regarder comme vous regardez un lézard qui passe sur un mur.(...) Eh bien, de la même façon, observez votre propre pensée. Ne cherchez pas à la corriger, à la supprimer. Ne dites pas "Tout ceci est trop difficile." Simplement, regardez, maintenant, tout de suite, ce matin.

Pour commencer, restez assis, absolument tranquilles. Prenez une position confortable, croisez vos jambes, restez assis, tout à fait immobiles. Fermez les yeux. Et voyez si vous pouvez les empêcher de bouger. Vous comprenez ? Vos yeux ont tendance à remuer. Gardez les complètement immobiles, comme par jeu. Et puis, étant assis comme cela, très tranquilles, découvrez ce que fait votre pensée ; observez-la comme vous avez observé le lézard. Observez la pensée, sa façon de couler, une pensée suivant une autre, et ainsi vous commencez à apprendre, à observer. Observez vos pensées, comment une pensée succède à une autre et comment elle se dit :"celle-ci est une bonne pensée, celle-là ne l’est pas". De même quand vous vous couchez, quand vous vous promenez, observez votre pensée. Simplement, observez-la. Surtout, ne cherchez pas à la corriger, vous découvrirez alors ce qu’est le commencement de la méditation...et le faisant, vous êtes prêts à apprendre. Et quand vous commencez à apprendre, cela n’a pas de fin.

(autre approche, dans le même esprit) :

Tout d’abord, restez assis absolument calmes, confortables, tranquilles, détendez-vous, je vais vous montrer comment faire. Et maintenant, regardez les arbres, les collines, leurs formes, regardez-les. Regardez la qualité de leurs couleurs, observez-les. Ne m’écoutez pas. Observez. Voyez les arbres jaunissants, les tamaris, les bougainvillées. Ne regardez pas avec l’idée de votre esprit mais avec vos yeux. Ayant regardé toutes les couleurs, la forme de la terre et des collines, les rochers, l’ombre, alors allez de l’extérieur vers l’intérieur, et fermez vos yeux, complètement. Vous avez fini de regarder les choses extérieures et maintenant, avec les yeux fermés, vous pouvez regarder ce qui se passe en vous. Regardez le déroulement intérieur. N’appliquez pas votre pensée, simplement observez ; ne bougez pas vos yeux, tenez-les très, très tranquilles parce que maintenant, il n’y a rien à voir, vous avez regardé toutes les choses qui vous entourent, et maintenant, vous voyez ce qui se passe dans votre esprit, et il faut être intérieurement très calme.

Quand vous faites cela, savez-vous ce qui vous arrive ? Vous devenez très sensibles, présents à toutes choses en vous et autour de vous. Vous découvrez que l’extérieur ne fait qu’un avec l’intérieur, que l’observateur et l’observé ne font qu’un.

Krishnamurti

Extrait du livre intitulé : « Réponses sur l’éducation », Stock, 1982








Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling