BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter Phakyab Rinpoche

Paix / Non violence
Le Bouddhisme, chemin de paix - Yukai Sensei
Attentat de New York - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Paix et bonheur, notre défi pour les générations futures - Sofia Stril-Rever
Repartir à zéro - Bernie Glassman
Le bouddhisme "engagé" selon Maître Thich Nhat Hanh - Vincent Bardet
Le Désir - Maître Zen Huê-Minh
Puisse le XXIéme siècle être non-violent - Sa Sainteté le Dalaï Lama
Thich Nhat Hanh
L’art de se guérir - Thich Nhat Hanh
Thich Nhat Hanh et le mouvement "Bouddhisme engagé" - Michael von Brück et Whalen Lai
L ’ homme n’est pas notre ennemi - Thich Nhat Hanh
Notre véritable héritage - Thich Nhat Hanh
Embrasser sa colère - Thich Nhat Hanh
Les Cinq Entraînements - Thich Nhat Hanh
Etre libre là où vous êtes - Thich Nhat Hanh
Village des Pruniers
La rencontre sereine avec la réalité - Thich Nhat Hanh
Le chemin de la Paix : Cultiver la compassion en réponse à la violence - Thich Nhat Hanh
Entretien avec maître Thich Nhât Hanh - Vincent Bardet
Le sourire - Jean-Pierre Maradan
Promets moi - Thich Nhat Hanh
Je ne cesse de naître - Thich Nhat Hanh
La Pleine Conscience de la respiration - Thich Nhat Hanh
Même rubrique

Méditation et non méditation - Yongey Mingyour Rinpoché
Zazen sans rien gagner - Rév. Issho Fujita
Conseil du Coeur - Sa Sainteté le Dalaï Lama
La pratique - Dilgo Kyentsé Rinpoché
Pratique équilibrée et reconnaissance - Maître Dogen
N’être personne - Ajahn Sumedho
Le cœur de la compassion - Sogyal Rinpoché
Autres textes
Eclaircissement sur quelques fondamentaux des Arbres de connaissances - Michel Authier
La méditation bouddhique - Vénérable Thich Huyen-Vi
Le développement durable - Michel Mousel
Chamdon et Dolma, 17 et 13 ans, contraintes de rentrer au Tibet - Takho
La Patience - Ajahn Sumedho
Le maître est décédé, les grands frères sont là - Nyoen
La non-violence, seule voie de libération pour le Tibet, conférence de Samdhong Rinpoché - Sofia Stril-Rever
Thich Nhat Hanh

Les quatre Mantras ou la vraie présence par Thich Nhat Hanh
A la recherche de l’Ultime par Thich Nhat Hanh
Appelez-moi par mes vrais noms par Thich Nhat Hanh
Bouddhisme et Christianisme par Thich Nhat Hanh
Comment transformer les peurs par Thich Nhat Hanh
Discours de Berkeley donné par Thich Nhat Hanh , le 13 septembre par Thich Nhat Hanh
Embracing Our Pain in the Aftermath of the Tsunami par Thich Nhat Hanh

Bookmark and Share
- imprimer

> Bouddhisme > Enseignements


Attaque contre la terreur

La terreur est dans le cœur humain. Il nous faut éradiquer cette terreur du cœur. Détruire le cœur humain, physiquement ou psychologiquement, est ce qu’il nous faut éviter.

Par Thich Nhat Hanh

La terreur est dans le cœur humain. Il nous faut éradiquer cette terreur du cœur. Détruire le cœur humain, physiquement ou psychologiquement, est ce qu’il nous faut éviter. La racine du terrorisme doit être identifiée de telle sorte qu’elle puisse être éradiquée. La racine du terrorisme est l’incompréhension, la haine et la violence. Cette racine ne peut être localisée par des moyens militaires. Les bombes et missiles ne peuvent l’atteindre et encore moins la détruire.

Seule la pratique du calme et du regard profond peut nous la révéler et l’identifier. Seule la pratique de l’écoute profonde et de la compassion peut la transformer. L’obscurité dissiper l’obscurité. Elle ne fera que la rendre plus dense. Seule la lumière est capable de dissiper les ténèbres. La violence et la haine ne seront pas dissipés par la violence et la haine. Elles ne feront que multiplier la violence et la haine par mille. Seules la compréhension et la compassion sont capables de dissiper la violence et la haine.

« Attaque contre la terreur » est une expression qui engendre la confusion. Ce que nous cherchons à frapper n’est pas la cause réelle, ce n’est pas la source de la terreur. L’objet de notre attaque est encore des vies humaines. Nous semons les graines de la violence au fur et à mesure que nous frappons. Ces attaques n’engendreront que plus de haine et de violence dans le monde. C’est tout le contraire de ce que nous désirons. La haine et la violence sont dans le cœur humain. Un terroriste est un être humain avec de la haine, de la violence et de l’ignorance dans son cœur. Agir sans compréhension, agir avec de la haine, de la violence et de la peur contribuera à semer plus de terreur, à apporter plus de terreur dans les foyers des autres et dans nos propres maisons.

Des sociétés entières vivent constamment dans la crainte, soumettant nos nerfs à de rudes attaques, jour et nuit. Ce sont les maux qu’il nous faudra subir en conséquence d’une pensée et d’une action erronées. Un tel état de confusion, de peur et d’angoisse est extrêmement dangereux. Il peut provoquer une autre guerre mondiale qui serait extrêmement destructive.

Il nous faut apprendre à nous exprimer de telle manière que la voix du Bouddha puisse être entendue dans ce moment crucial de notre histoire. Que ceux d’entre nous qui possède la lumière en fasse usage et l’offre de telle sorte que le monde ne sombre pas dans l’obscurité. Chacun possède la semence de l’Eveil dans son cœur. Aidons-nous mutuellement à mettre à jour ces semences pour que chacun ait le courage de s’exprimer. Nous devons nous assurer que la manière dont nous vivons notre vie quotidienne (avec ou sans une consommation réfléchie, avec ou sans discrimination, avec ou sans participation aux injustices …) ne crée pas plus de terrorisme dans le monde. Nous avons besoin d’un éveil collectif pour stopper cette course folle à l’auto-destruction.

Thich Nhat Hanh,

Shanghaï, République Populaire de Chine,

le 19 October 2001

traduction Daniel Milles



Village des pruniers
Centre Martineau
33580 Dieulivol
Téléphone :05 56 61 84 18


http://www.villagedespruniers.org/





Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling