BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter Dalaï Lama

Autres textes
Journée de zazen et enseignements ‘La dévotion’ dirigée par Joshin Sensei (25 oct.) -
Se libérer de la peur sur le chemin de l’éveil par Ajahn Sundara (26 fév.) -
Une clinique mobile en Himalaya -
Journée d’Etude Interdisciplinaire sur la Pleine Conscience appliquée à la relation d’aide avec Christophe André, Thierry Janssen, Guido Bondolfi et Matthieu Ricard (26 sept.) -
La formation Karuna, un entraînement à la pleine conscience et à la compassion - Début de la prochaine formation : novembre 2014 - Eric
Venue en France du 7ème Dzogchen Rinpoché (avril - juillet) -
Programme des Journées tibétaines à Sollies-Toucas (21 - 22 mars) -
Festival pour la Paix (22-23 sept.) -
Réalisation d’un Mandala de sable : Chenrezi, le Bouddha de la Compassion (18-19 juillet) -
Enseignements de Sogyal Rinpoché en France (30 avril, 14-15 mai) -
Projection en avant-première du documentaire "TIBET : Au-delà de la peur" du réalisateur américain Michael Perlman (28 sept.) - Eric

IMPRIMER

Atelier de développement personnel et transformation de soi animé par Sandrine Gousset (20-21 fév.)

Présentation

Ma vie serait plus simple et heureuse si j’avais plus d’argent, un amoureux / une relation un conjoint qui soit plus compréhensif, plus soutenant ou plus amoureux, plus de temps pour moi, une meilleure santé, un boss plus reconnaissant ou moins de responsabilités... Nous pourrions continuer la liste à l’infini... Mais même si nous parvenions à cocher toutes les cases de notre vie rêvée, cela ne nous rendrait pas plus heureux au fond car seules changeraient les circonstances extérieures, et nous serions alors dans la peur de « perdre » cette vie idéale enfin atteinte. Ce que nous enseigne la philosophie, aussi bien orientale qu’occidentale, c’est de différencier les choses qui dépendent de moi, de celles qui ne dépendent pas de moi. Ce que nous apprend la tradition de la pratique de méditation, c’est que c’est notre esprit la plupart du temps qui crée les conditions de mon insatisfaction et de mes peurs.

Tout au long de cet atelier, nous allons découvrir que ce qui dépend réellement de nous, c’est notre regard sur ce qui est, la représentation et les idées que nous construisons à propos de la réalité qui nous entoure ou que nous vivons ; et que, précisément parce ce que tout cela dépend en grande partie de nous, nous sommes donc en capacité de le changer.

Et puis, partant de là, nous approfondirons et nous découvrirons que ce qui influence notre regard sur notre vie et ce qui nous entoure, c’est ce à quoi nous nous identifions comme étant "je", "moi", ce « je » que nous figeons. Et là aussi nous allons apprendre à ne plus rester figer dans nos identifications. Et nous continuerons d’approfondir notre investigation.

À travers des pratiques méditatives simples et accessibles, mais de plus en plus profondes au fil de l’atelier, nous allons par l’expérience réduire la distance que nous établissons en principe entre nous et la réalité et entrer dans la réalisation que notre réalité dépend complètement de nous. Nous découvrirons alors les techniques puissantes et efficaces qui nous permettent de transformer cette base à laquelle nous nous identifions, ce "je", ce "moi" qui se fige et nous fait souffrir intérieurement. En défigeant cette identification, et en recontactant une base plus profonde de ce que nous sommes par la méditation, nous retrouvons la possibilité de faire une expérience agréable et harmonieuse de nous-mêmes et du lien à tout ce qui nous entoure. Nous reprenons ainsi la main sur nos émotions, sur nos vies, et un sentiment de plus grande ouverture envers l’autre s’expérimente alors sans avoir à se « forcer ». Notre bienveillance naturelle se déploie ; le rapport à l’autre, souvent conflictuel ou énergivore, redevient source de satisfaction ou énergie.

Lieu du stage

Le stage se déroule dans le cadre très reposant de l’Enclos Rey, 57 rue Violet, Paris 15ème.

Enseignante

Sandrine Gousset

Docteur en sociologie et science politique, Sandrine a été bouleversée par sa rencontre avec Tarab Tulku en 1998. Tout en poursuivant sa thèse, elle s’est formée à la psychothérapie. Depuis, elle se consacre à la transmission et la diffusion des enseignements UD, ainsi qu’à leur traduction orale et écrite. Cette compréhension de la réalité comme du fonctionnement de l’esprit constitue la base de sa pratique de psychothérapeute.

Elle transmet cet enseignement sous forme de week-ends depuis 2006 en France et dans divers pays européens. Depuis 2011, elle transmet également, en tant qu’enseignante principale, des semaines de la formation UD en Slovaquie.
Elle assistera Lene dans la transmission en France du cycle débutant en 2016.

Contact
tif@tarab-institute.fr
www.tarab-institute.fr




Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling