BuddhaLine Recherche Plan du site Partenaires Forum Annuaire Newsletter Dalaï Lama

Autres textes
Kyabje Taklung Tsetrul Rinpoche conférera les profondes initiations des trésors du Longchen Nyingthik (24 sept. - 1 oct.) - Eric
Paix et lumière, festival au profit de la construction du Temple pour la Paix créé à l’initiative de Lama Gyourmé (26 - 27 juin) -
Enseignements de Yangting Rinpoche (4 - 20 fév.) -
Rituel du feu « goma » chaque 1er dimanche du mois au temple Shingon (4 mai) -
3ème Forum du bien être, I.B.P.S centre culturel, Vitry sur seine (26 nov.) -
Méditation Vipassana, animée par Martin Aylward (17 mars) -
Session Vipassana de Toussaint (31 oct. - 4 nov.) -
Retraite silencieuse dirigée par Anam Thubten Rinpoché (25 - 30 oct.) - Eric
Présentation du Karmapa aux Etats-Unis par Dzogchèn Ponlop Rinpoché -
Transformation et guérison - Enseignements d’expérience de Phakyab Rinpoche (18 – 28 oct.) - Eric
Retraite de méditation à Lérab Ling (6-9 Mars) -

IMPRIMER

Livres : "Les lumières et l’illumination" de Giangiorgio Pasqualotto et "Les turpitudes du cercle" par Marc Olivier Louveau

"Les lumières et l’illumination" de Giangiorgio Pasqualotto
http://www.centon.net/livres/les-lumieres-et-l-illumination/

"Les turpitudes du cercle" par Marc Olivier Louveau.
http://www.centon.net/livres/les-turpitudes-du-cercle/


« Savez-vous combien de respirations il vous reste ? »

Encore faut-il s’être posé la question ! Dans un Extrême-Orient féodal où l’on croise des empereurs, de grands samouraïs et de vieux moines toujours rusés, les héros attachants de ces treize contes zen originaux doivent tous commencer par trouver la question, la leur, avant de pouvoir s’engager sur le chemin de sa résolution. Le Maître peut être celui qui met sur la voie – comme Maître Yoshida, dont les flèches visent un autre chose impalpable. Mais, il peut aussi, tel un rônin ou un jeune disciple, être faillible et soumis à épreuve. Ainsi Maître Chang, fort gourmand de pâtisseries, défié par un chat guerrier redoutable, le confesse :

« On peut être un grand Maître, On n’en reste pas moins un homme ! »

Au-delà de la logique des choses, subtilité, poésie et humour, savamment distillés dans ces récits, permettent de goûter (sans grimacer) l’apaisement libérateur auquel conduisent les principes de la philosophie zen. Et, comme on s’initierait à un thé vert grand cru venu d’Asie, il faut y revenir plusieurs fois pour mieux encore en apprécier la saveur douce-amère.

Les turpitudes du cercle
Livre de Marc Olivier Louveau
Sortie : novembre 2012
Isbn : 978-2-915384-18-5
Tarif : 12€

Marc-Olivier Louveau, alias Lou Ma Ho
Amoureux de l’Asie, maître de Wu Dao (art martial sino-vietnamien), c’est dans cette culture orientale pour lui familière que Marc-Olivier Louveau trouve sa source. Il y a puisé, depuis une quinzaine d’années, de nombreux scénarios pour la télévision et le cinéma, ainsi que plusieurs ouvrages pour la jeunesse, à tel point qu’en 2002, il reçoit d’un vieux maître de calligraphie le surnom de Lou Ma Ho (« celui qui diffuse la parole de Confucius en Occident »).

http://www.centon.net/livres/les-turpitudes-du-cercle/


A certains moments les marécages du sens commun tendent à se consolider et à former des îles qui veulent se faire archipel. Pour l’intelligence la navigation devient alors périlleuse : alors que l’on croit pouvoir progresser sans encombre, on a en fait tôt fait de s’enliser. Les enseignements du Bouddha ont parfois aussi subi ces marées basses. Tout récemment encore, ils ont envahi les côtes de notre culture occidentale avec une ampleur qui entraîna perte de profondeur, de pureté, pour devenir de vastes étendues d’eau, miroitantes certes, mais peu propices à la spéculation, où flottent fragments et débris ésotériques, quelques idées réduites à des formules évocatrices, et des restes de raisonnements transformés en de maigres certitudes. Dans ces eaux rendues incertaines par des débris de superstition et les brumes opaques d’une spiritualité prête à consommer, toute réflexion devient impossible.

Il faut alors revenir aux origines, à cet endroit où le bruissement des modes et le bourdonnement des bavardages s’estompent. Il faut redécouvrir le centre d’où la puissance rationnelle des enseignements bouddhistes a pris son essor. On pourra dès lors percevoir ce qu’a de légitime ce rapprochement à première vue insolite entre « Les Lumières » et « l’illumination ». Prenant appui sur la racine linguistique et conceptuelle commune aux deux termes, cette étude, d’une grande richesse d’analyse, entend mettre l’accent pas tant sur lux – indicateur d’une réalité, d’un fait- que sur lumen, en ce que ce terme dénote un processus, le fait d’illuminer, d’éclairer, d’apporter la clarté.
Une fois que la raison est ainsi perçue comme un processus, les enseignements du Bouddha apparaissent comme une des formes les plus puissantes et les plus cohérentes de « l’exercice de la raison ». En dernier ressort, il est possible de dire que le but ici poursuivi est simplement de montrer que la pensée du Bouddha est une pensée au sens fort du terme, une des plus amples et plus profondes jamais produites par l’esprit humain.

Giangiorgio Pasqualotto enseigne l’histoire de la philosophie à l’université de Padoue. Il est l’auteur de nombreux ouvrages en langue italienne. Il fut l’un des fondateurs à Venise de l’Association Maitreya.

http://www.centon.net/livres/les-lumieres-et-l-illumination/

Citation :
« Il est juste pour vous, ô Kâlâmas d’avoir un doute et d’être dans la perplexité. … Venez, ô Kâlâmas, ne vous laissez pas guider par des commérages, ni par la tradition religieuse, ni par ce que vous avez entendu dire. …Cependant, ô Kâlâmas, lorsque vous savez vous-mêmes que certaines choses sont favorables, que ces choses louables sont pratiquées par les sages ; que, lorsqu’on les met en pratique, elles conduisent au bien et au bonheur, pénétrez-vous de telles choses et pratiquez-les. »
Bouddha

Auteur : Giangiorgio Pasqualotto
Traduction : Bruno Mancini
Sortie : Février 2010
Isbn : 978-2-915384-12-3
Tarif : 16€




Buddhaline

E-mail:
Partenaires: O.Vision | Yoga Vision | Karuna | Matthieu Ricard



Cabinet Freling